1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. VIDÉO - Un restaurateur chasse deux femmes voilées de son établissement
2 min de lecture

VIDÉO - Un restaurateur chasse deux femmes voilées de son établissement

Le parquet de Bobigny a indiqué avoir ouvert, dimanche 28 août, une enquête pour "discrimination à caractère racial" et les deux femmes auraient l'intention de porter plainte.

Clémence Bauduin & AFP

"Des gens comme vous j'en veux pas chez moi, point barre." Samedi 27 août, une discussion s'est envenimée dans un restaurant, à Tremblay-en-France (Seine-Saint-Denis), entre un restaurateur et deux clientes voilées. Ces dernières ont filmé la scène avec un téléphone portable. "Madame, les terroristes sont musulmans et tous les musulmans sont des terroristes", lance le patron à l'une d'elles, les invitant à sortir de son restaurant. Le parquet de Bobigny a indiqué avoir ouvert, ce 28 août, une enquête pour "discrimination à caractère racial". 

Au lendemain de la scène, le patron a fini par formuler des excuses à la communauté musulmane, devant quelques jeunes de la commune de Tremblay et notamment des membres de la communauté musulmane, comme le rapporte Le Parisien. Dans une "discussion tendue", il a justifié son emportement en évoquant le climat de polémique autour de la question du burkini et le fait que l'un de ses amis était "mort au Bataclan".

Laurence Rossignol saisit l'instance de lutte contre le racisme

Sur place, les personnes venues à sa rencontre lui ont rappelé que les "attentats n’étaient en rien liés à l’islam". Mais sur les réseaux sociaux, de nombreuses personnes appellent à boycotter le restaurant voire même à s'y rendre pour manifester leur désaccord. Le Comité contre l’islamophobie en France (CCIF) a appelé à l'apaisement et invite ces dernières à ne pas agir par elles-mêmes. Le porte-parole du collectif, Marwan Muhammad, a par ailleurs fait savoir que les deux femmes avaient l'intention de porter plainte le 29 août au matin, avec le soutien du collectif.

La ministre des Familles, de l’Enfance et des Droits des femmes, Laurence Rossignol, a fait savoir qu'elle saisissait la Délégation interministérielle à la lutte contre le racisme et l’antisémitisme (Dilcra) pour punir le "comportement intolérable" du restaurateur. Le CCIF a annoncé qu’il apporterait "assistance psychologique et juridique" aux deux femmes, explique Le Parisien.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.