2 min de lecture Dubaï

VIDÉO - Le piqué d'un aigle depuis la plus haute tour du monde à Dubaï

Un aigle impérial a effectué, caméra sur le dos, un vol vertigineux depuis la plus haute tour du monde à Dubaï, pour sensibiliser le public au sort de cette espèce menacée.

>
Crédit Image : Capture d'écran Dailymotion |
Nicolas Marischaël avec sa famille dans son atelier-boutique
La rédaction numérique de RTL

Caméra fixée sur le dos, le rapace s'élance depuis les 829 mètres de la plus haute du monde, le Burj Khalifa à Dubaï. Pendant quelques minutes, la ville s'étend sous les yeux du spectateur, puis l'aigle impérial rejoint le fauconnier français Jacques-Olivier Travers sur la terre ferme, qui parle d'un "vol parfait". Darshan, champion de descente à pic, vient de battre un nouveau record : celui du plus haut vol d'oiseau jamais enregistré depuis une construction humaine, rapporte la BBC qui a couvert l'évènement en direct.

Mais ce vol vertigineux n'a pas été organisé dans un simple but de divertissement. L'aigle impérial, l'un des plus puissants rapace au monde qui peut dépasser les deux mètres d'envergure, est une espèce en danger. L’événement a été organisé par la fondation Freedom Conservation, qui cherche à sensibiliser le public sur le sort des oiseaux de proie, menacés de disparition et lutte pour la protection et la réintroduction des espèces.

Opération de sensibilisation sur les oiseaux de proie, espèces menacées

La fondation espère que ce vol sera un symbole, prouvant que la nature et l'homme peuvent vivre ensemble. "Cet aigle est le signe que les choses peuvent changer. L'espèce a été menacée, mais grâce à la mise en place de programmes de conservation, les choses se sont améliorées", a déclaré à la BBC Ronald Menzel, le directeur de Freedom Conservation.

Mais comme le relève Francetvinfo, ce genre d'opération soulève des critiques, et cite une interview du dresseur Jacques-Olivier Travers accordée à Télérama où il se justifie par le manque de moyens :

On me reproche parfois de faire du showbusiness de la conservation. Mais il faut bien que je les montre ! Grâce aux exploits qu'on réalise et qu'on filme, tout le monde en parle. Et grâce à des compagnies privées ou des pays qui, comme Dubaï, ont de l'argent et sans doute l'envie de s'acheter une image, on peut faire des choses qu'on ne pourrait pas faire en Europe.

Partager la citation
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Dubaï Environnement Animaux
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants