2 min de lecture Société

Travail le dimanche : pourquoi une boulangerie ne peut pas ouvrir 7 jours sur 7 ?

La condamnation d'un boulanger qui avait ouvert son magasin 7 jours sur 7 dans l'Aude a beaucoup fait réagir. Le repos hebdomadaire obligatoire a été créé pour protéger la profession d'une concurrence déloyale, mais certains n'en veulent plus.

Un boulanger sort son pain du four (illustration)
Un boulanger sort son pain du four (illustration) Crédit : FRED TANNEAU / AFP
Thibaut Deleaz
Thibaut Deleaz
Journaliste RTL

Condamné pour avoir ouvert sa boulangerie 7 jours sur 7 pendant l'été. L'histoire de ce boulanger de l'Aube, condamné à 3.000 euros d'amende pour ne pas avoir respecté le repos hebdomadaire obligatoire l'été dernier, a beaucoup fait réagir. Mais il y a pourtant une raison derrière cette interdiction d'ouvrir toute la semaine sa boulangerie.

En France, les boulangeries ont le droit d'ouvrir le dimanche, en majorant la rémunération de leurs employés. Mais en échange, elles doivent respecter un jour de repos hebdomadaire, régit par arrêté préfectoral. C'est le cas dans l'Aube où deux arrêtés de 1994 et de 2000 imposent un jour de fermeture hebdomadaire.

"L’ouverture 7 jours sur 7 présente un danger pour notre profession", affirmait Jean-Pierre Crouzet, président de la Confédération nationale de la boulangerie-pâtisserie, en 2015 dans Sud Ouest. Seules quelques boulangeries, qui ont suffisamment d'employés, pourraient ouvrir toute la semaine, et cela biaiserait la concurrence.

À lire aussi
Des bouchons dans les rues de Paris Grand Paris
Transports : les véhicules les plus polluants bientôt interdits autour de Paris

Une menace pour les boulangeries artisanales

"Si les jeunes qui ouvrent un commerce sont tenus de travailler 7 jours sur 7 pour être concurrentiels, ils fuiront la profession, car ils seront assurés de vivre un enfer", expliquait Jean-Pierre Crouzet. Ce serait également le risque de favoriser le pain industriel, qui représente 45% du marché, au détriment des artisans boulangers. La profession est néanmoins partagée sur le sujet, et certains boulangers réclament la fin de ce jour de fermeture hebdomadaire.

Certains étés, le boulanger de l'Aude condamné avait bénéficié d'une dérogation car il se trouvait sur une route touristique, et les deux mois d'été lui assuraient une importante part de son chiffre d'affaire annuel. En 2017, ce n'était pas le cas, il était donc dans l'illégalité. Mais il demande à la justice de faire preuve de "bon sens", estimant se trouver "dans une zone où il n'y a pas énormément de concurrence".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Société Économie Commerce
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7792622261
Travail le dimanche : pourquoi une boulangerie ne peut pas ouvrir 7 jours sur 7 ?
Travail le dimanche : pourquoi une boulangerie ne peut pas ouvrir 7 jours sur 7 ?
La condamnation d'un boulanger qui avait ouvert son magasin 7 jours sur 7 dans l'Aude a beaucoup fait réagir. Le repos hebdomadaire obligatoire a été créé pour protéger la profession d'une concurrence déloyale, mais certains n'en veulent plus.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/travail-le-dimanche-pourquoi-une-boulangerie-ne-peut-pas-ouvrir-7-jours-sur-7-7792622261
2018-03-14 13:08:42
https://cdn-media.rtl.fr/cache/hNUwc9vWRdrjWG1SwP_ldw/330v220-2/online/image/2018/0314/7792622722_un-boulanger-sort-son-pain-du-four-illustration.jpg