1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. "Théorie du genre" : une vidéo pédagogique détournée par un mouvement radical
1 min de lecture

"Théorie du genre" : une vidéo pédagogique détournée par un mouvement radical

Une vidéo tournée par des collégiens du Doubs a été reprise et dénoncée par des militants opposés à la notion de "genre". Le rectorat condamne cet agissement.

Des élèves dans une salle de classe (illustration)
Des élèves dans une salle de classe (illustration)
Crédit : MARTIN BUREAU / AFP
La rédaction numérique de RTL & AFP

Le rectorat de l'académie de Besançon a condamné le "détournement" et "l'instrumentalisation" d'une vidéo pédagogique réalisée par un collège du Doubs, ce vendredi 9 mai. Le court-métrage est diffusé et vertement critiqué sur le site internet d'un mouvement opposé à la notion de genre.

Début 2014, le collège Edgar Faure de Valdahon (Doubs) met en ligne sur son site via Youtube la vidéo tournée par des élèves de 5e, d'après le récit Il/Elle du recueil Histoires pressées de Bernard Friot.

Ce "court métrage à contenu pédagogique (...) a été détourné pour servir la cause du mouvement radical 'Journée de Retrait de l'Ecole' (JRE)" dans son "combat selon lequel la théorie du genre serait enseignée à l'école", a déploré le rectorat de Besançon.

Mouvement radical contre la "théorie du genre"

Le site internet de la JRE, qui milite "pour l'interdiction de la théorie du genre sous toutes ses formes dans les programmes scolaires" en organisant des journées de retrait des enfants de l'école, a publié cette vidéo sur son site, provoquant de nombreux commentaires négatifs.

À lire aussi

Dans le film, un petit garçon et une petite fille se rasent et se maquillent en même temps, chacun de leur côté, concluant : "Rouge à lèvres, moustaches, fard à paupières, cravate, parfait, c'est parfait comme ça, alors non, il/elle ne décidera pas, pas aujourd'hui, pas encore en tout cas".

Le rectorat réclame l'anonymat des enfants acteurs

"Ce travail pédagogique et éducatif a été imaginé et réalisé à partir d'un texte de Bernard Friot qui est un célèbre auteur de jeunesse, préconisé par le ministère de l'Éducation nationale pour les cours de français au collège", a souligné le rectorat, qui a porté plainte.

Le recteur "assure à l'enseignant qui a réalisé et exploité cette vidéo à des fins purement pédagogiques, tout son soutien" et "demande impérativement que l'anonymat de cet enseignant et des élèves qui apparaissent sur cette vidéo soit préservé", selon le communiqué.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous