1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Tanguy Pastureau : Paris n'est pas une fête
1 min de lecture

Tanguy Pastureau : Paris n'est pas une fête

Cette semaine, les Parisiens ont eu droit à tout : la pollution, le réseau de trains qui saute, et des invasions massives de rats. C'est le retour de la cour des miracles. Hemingway avait tort : Paris n'est absolument pas une fête.

Tanguy Pastureau
Tanguy Pastureau
Crédit : Elodie Grégoire
Tanguy Pastureau : Paris n'est pas une fête
03:07
Tanguy Pastureau : Ségolène Royal n'a jamais tort
03:29
Tanguy Pastureau : Paris n'est pas une fête
02:50
Tanguy Pastureau : Ségolène Royal n'a jamais tort
03:03

On n’en peut plus, on pleure, on tousse, on crache, moi j’ai les yeux gonflés, il faut dire que j’ai fait n’importe quoi : j’ai respiré. Dehors. Au niveau du risque encouru, c’est la même chose que de porter un T-shirt I love Manuel Valls devant Martine Aubry. Cette semaine, un quart d’heure de marche à Paris équivalait à 8 cigarettes fumées - j’ai calculé, je tourne à 3 paquets par jour, d’ici un mois je peux faire la doublure voix de Renaud.

Les voitures, ça pollue, alors on essaie de prendre les transports en commun, mais tous sont en panne, puisque le réseau date de Clovis. Quand il fait froid, les caténaires pètent, quand il fait chaud, les caténaires pètent, quand il fait doux, elles explosent, le type qui a inventé la caténaire devait haïr l’humanité.

Paris est un enfer, je suis à deux doigts de me tailler à l’île de Sein, je ferai des piges pour France 3 Bretagne dans lesquelles je caresserai des raies dans un bac avec Georges Pernoud. À cause du nuage de pollution, n’y voyant plus rien - ce matin je suis entré à Skyrock, c’est quand j’ai entendu le titre de Mc Teub et DJ Glandu, "File-moi du shit avant que je marave ta face", que j’ai compris qu’il ne s’agissait pas de la matinale de Bernard Poirette.
 
Le monde entier a parlé de notre nuage de particules, du coup les quatre touristes qui voulaient revenir après les attentats ont annulé, on va les payer pour venir. Anne Hidalgo les attendra à Roissy avec pour chacun son poids en chèque-vacances. Seuls les chinois viennent parce que chez eux c’est pire, ils ne s’ennuient pas en couple, parce qu’à cause de la fumée, certains types n’ont pas vu leur femme depuis six ans.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/