1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Staline contre Trotski : meurtre au Kremlin
3 min de lecture

Staline contre Trotski : meurtre au Kremlin

REPLAY - L'un après l'autre, Trotski puis Staline ont changé le cours de l'histoire. D'abord est apparu Trotski, l'auteur de la révolution de 1917. Staline vient plus tard, mais en quelques années il réussit le tour de force de devenir une idole. Une idole résolue à se débarrasser d'un gêneur...

Léon Trotski
Léon Trotski
Crédit : Wikimedia Commons
Meurtre au Kremlin
37:07
Jacques Pradel & Charlotte Meritan

L'édito de Jacques Pradel

A la Une de l’Heure du Crime, les dessous de l’assassinat de Léon Trotski, commandité par un certain Joseph Staline.

Cela s’est passé le 20 août 1940, dans une villa du quartier de Coyoacan, "la villa Bleue", à Mexico, où Léon Trotski avait trouvé refuge depuis quelques années chez un couple ami de peintres Mexicains.

Ce jour-là, Ramon Mercader, un jeune communiste espagnol, en réalité, agent des services secrets soviétiques, a rendez-vous avec Trostski, officiellement pour lui soumettre, avant publication, un article qu’il venait d’écrire sur la 4ème Internationale.

À lire aussi

Trostski le reçoit sans méfiance dans son bureau. Au moment où il se penche près d’une lampe pour lire l’article, le jeune homme saisit un piolet, qu’il avait caché sous son imperméable, et le frappe violemment au crâne, le blessant mortellement.

Avec mon invité, Alain Frerejean qui a mené une longue enquête historique sur les relations tumultueuses des deux héritiers de Lénine, nous vous raconterons comment Staline a patiemment éliminé tous ceux qui se mettaient en travers de sa route, et qui pouvaient menacer son pouvoir absolu sur l’Union Soviétique.

Nous entendrons deux documents exceptionnels, celui du petit-fils de Trotski, âgé de treize ans, à l’époque, et qui rentrait tout juste du collège, ainsi que celui d’un mystérieux visiteur, présent dans la villa le 20 août 1940.

L'assassinat de Trotski le 20 août 1940

Le 20 août 1940, à Mexico, où il avait obtenu l'asile politique, Léon Trotski est mortellement blessé par un coup de piolet à la tête. 

Le tueur s'appelle Ramon Mercader, mais il n'est qu'un agent envoyé par Staline, le grand rival de Trotski, celui qui avait déjà tenté de l'assassiner à plusieurs reprises. Cette fois-ci, le tueur à gages est plus fort que les autres : il accomplit sa mission. 

L'homme est arrêté par les gardes du corps de Trotski et livré à la police. Il sera condamné à 20 ans de réclusion, peine maximale au Mexique à l'époque.

Près de 300 000 personnes assistent aux funérailles du père de la révolution russe.

Stèle funéraire de Trotski à Mexico
Stèle funéraire de Trotski à Mexico
Crédit : Wikimedia commons

A propos du livre "Staline contre Trotski"

L'un après l'autre, Trotski puis Staline ont changé le cours de l'histoire. D'abord est apparu Trotski, l'auteur de la révolution de 1917 et le héros de la guerre civile de 1918-1920. 

Staline vient plus tard, mais en quelques années il réussit le tour de force de devenir une idole. Une idole résolue à se débarrasser d'un gêneur. Comment faire quand ledit gêneur est un géant ? C'est tout un art. 

Tel un serpent, on déroule lentement ses anneaux autour de sa proie. On l'isole de ses partisans et de ses proches, on le ridiculise, on le défigure, on le diabolise, on liquide un par un les membres de sa famille. 

Seulement le géant se rebiffe, alors on lui envoie, vague par vague, des tueurs, jusqu'à ce qu'on en trouve un plus efficace que les autres. Alors le géant meurt, même s'il continuera toujours de hanter celui qui a comploté sa mort.

Staline contre Trotski
Staline contre Trotski
Crédit :

Nos invités

Alain Frerejean, historien, auteur du livre Staline contre Trotski (Perrin / 26 mai 2016).

Vous pouvez à tout moment soumettre une affaire à Jacques Pradel. Laissez votre message avec les principales informations nécessaires à l'équipe de l'émission pour programmer, peut-être prochainement, ce fait-divers dans L'Heure du Crime.

L'équipe de l'émission vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/