3 min de lecture École

Rentrée : faut-il souscrire à une assurance scolaire pour votre enfant ?

ÉCLAIRAGE - En début d'année scolaire, les parents d'élèves sont souvent invités à souscrire à une assurance scolaire pour leur enfant. Voici les éléments à avoir en tête pour choisir la meilleure option.

Une cour d'école primaire à Paris (ilustration).
Une cour d'école primaire à Paris (ilustration). Crédit : THOMAS SAMSON / AFP
116690883422487384627
Camille Kaelblen
Journaliste

Achat de fournitures, inscriptions aux activités sportives, rendez-vous chez le médecin pour les certificats médicaux... À quelques jours de la rentrée scolaire, les démarches à effectuer se multiplient pour les parents d'élèves.

Mais parmi toutes ces formalités, avez-vous pensé à la question de son assurance scolaire ? Dès les premiers jours d'école, vous trouverez peut-être dans le cartable de votre enfant un formulaire de souscription à un contrat d'assurance, distribué par l'association de parents d'élèves ou par l'établissement d'enseignement si celui-ci est privé.

Est-il obligatoire d'y souscrire ? L'assurance scolaire est-elle absolument nécessaire dans le cas de votre enfant ? Quelle formule vous avantagerait le mieux ? Voici quelques éléments de réponse qui vous aideront à choisir en connaissance de cause.

À lire aussi
Un enfant prenant son petit-déjeuner (photo d'illustration) santé
VIDÉO - Santé : l’indispensable petit-déjeuner

L'assurance scolaire, pas obligatoire mais fortement conseillée

L'assurance scolaire donne accès à deux types de garanties. La "responsabilité civile", qui couvre les dommages que votre enfant pourrait causer (blessures, casse...), et la "garantie individuelle accident", qui couvre ceux que l'enfant pourrait subir.

Selon Julien Fillaud, directeur du comparateur d'assurances en ligne Hyperassur, souscrire à une assurance n’est pas juridiquement obligatoire "pour assister aux cours ainsi qu’à toutes les activités prévues dans le programme", comme les cours d'EPS et les sorties à la piscine par exemple.

L'assurance scolaire est en revanche exigée pour toutes les activités périscolaires et facultatives : sorties culturelles, classes de neige, colonies... "Même chose pour les enfants qui déjeunent à la cantine ou profitent d’un service de garderie", explique-t-il.

Quoiqu'il en soit, il est fortement recommandé de souscrire à une assurance scolaire afin de garantir les éventuels dommages causés ou subis par votre enfant : lunettes cassées, blessures lors d'une bagarre, chute à vélo sur le trajet entre l'école et la maison...

Adaptez le contrat aux activités de votre enfant

À la rentrée, les parents d'élèves peuvent choisir de souscrire à une assurance soit auprès de leur propre assureur, soit "en choisissant un contrat proposé par une association de parents d'élèves", indique le Ministère de l'Éducation nationale sur son site.

Pour une couverture optimale, privilégiez une formule "scolaire + trajets + extrascolaire", qui couvre l'enfant à l'école et lors des activités obligatoires, sur son trajet entre la maison et l'école (hors transport scolaire, qui est couvert par l'assurance du transporteur) et lors de toutes les activités hors école (colonies, sport en club, vacances en famille à l'étranger...).

Ces formules coûtent en moyenne 40 euros à l'année. Il existe également une formule à partir de 10 euros par an, qui ne couvre que les activités scolaireset obligatoires ainsi que les trajets.

Libre à vous, ensuite, d'ajouter à cette formule des prestations supplémentaires en fonction de ce que vous estimerez le pus approprié. Par exemple, si votre enfant se rend à ses cours de violon tout seul, sachez qu'il existe des options d'indemnisation en cas de perte ou de vol d'un instrument de musique.

Comment être sûr que l'assurance scolaire ne doublonnera pas avec d'autres contrats ?

Si vous avez souscrit à une assurance habitation, vous pensez peut-être que votre enfant est déjà suffisamment couvert et qu'il n'est donc pas nécessaire de prendre une assurance scolaire en plus.

Pourtant, cette assurance ne couvre pas forcément tous les risques auxquels peut s'exposer votre enfant. Ainsi, si vous avez souscrit à un contrat multirisques habitation par exemple, votre enfant sera automatiquement couvert pour les dégâts qu'il pourrait causer à un tiers (vitre cassée...), mais pas pour un dommage subi (dent fêlée, blessures, vol d'objets...).

Certains contrats complémentaires permettent de couvrir votre enfant à même hauteur qu'une assurance scolaire. C'est le cas des contrats "garantie des accidents de la vie" et "individuelle accidents", qui garantissent par exemple le versement d'un capital en cas d'invalidité ou encore le remboursement de soins (hospitalisation, frais pharmaceutiques...) en complément des organismes sociaux.

Avant de souscrire à une assurance scolaire, la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) conseille donc de "relire attentivement ses contrats" d'assurance habitation. Si les garanties que ces contrats apportent ne sont pas suffisantes pour couvrir votre enfant dans toutes ses activités, prévoyez de souscrire à une assurance scolaire.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
École Assurances Rentrée
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7794578449
Rentrée : faut-il souscrire à une assurance scolaire pour votre enfant ?
Rentrée : faut-il souscrire à une assurance scolaire pour votre enfant ?
ÉCLAIRAGE - En début d'année scolaire, les parents d'élèves sont souvent invités à souscrire à une assurance scolaire pour leur enfant. Voici les éléments à avoir en tête pour choisir la meilleure option.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/rentree-faut-il-souscrire-a-une-assurance-scolaire-pour-votre-enfant-7794578449
2018-08-30 07:30:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/y9Opr2PoqxNig7CL3gRYCA/330v220-2/online/image/2018/0829/7794582842_une-cour-d-ecole-primaire-a-paris-ilustration.jpg