1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Rebondissement dans l’affaire des noyés de la Deûle
2 min de lecture

Rebondissement dans l’affaire des noyés de la Deûle

REPLAY - Entre octobre 2010 et novembre 2011, cinq jeunes gens avaient été retrouvés noyés dans la Deûle à Lille.

Des plongeurs des sapeurs-pompiers de Lille fouillent une écluse de la Deûle le 22 février 2011 à Lille
Des plongeurs des sapeurs-pompiers de Lille fouillent une écluse de la Deûle le 22 février 2011 à Lille
Crédit : AFP
Rebondissement dans l'affaire des noyés de la Deûle
00:44:07
Jacques Pradel & Charles Deluermoz

L'édito de Jacques Pradel


Entre le 23 avril 2009 et le 21 juin 2012, une trentaine de jeunes gens, la plupart étudiants, ont trouvé la mort en France, dans des cours d’eau ou dans des ports, dans plusieurs grandes villes, comme Lille ou encore Bordeaux.

Le scénario est toujours le même : toutes les victimes ont d’abord disparu après une fête arrosée entre amis ou une sortie en discothèque.

Pour la seule ville de Lille, entre 2009 et 2011, six personnes ont été retrouvées noyées dans la Deûle, une rivière d’une vingtaine de mètres de large, qui enserre de deux bras distincts la Citadelle, à 5 minutes de marche du Vieux Lille.

3eme corps dans la Deule
3eme corps dans la Deule
Crédit : IDE
À écouter aussi

Une véritable psychose s’est développée à la suite de ces événements. Faute de preuves concrètes ou de témoins directs, les autorités policières et judiciaires ont évoqué des suicides ou l’absorption par les victimes de fortes doses d’alcool ou de drogues, en excluant toute intervention extérieure.

Malgré tout, de nombreuses rumeurs se sont répandues sur les réseaux sociaux ou l’on a parlé d’un tueur en série, « un pousseur maniaque » qui aurait précipité les victimes dans la Deûle, en profitant de leur état d’alcoolisation. On a parlé aussi de crimes homophobes, parce que les berges de la Deûle sont aussi le soir et la nuit un lieux de rencontre connu de tous les Lillois.

Dans une affaire, un rebondissement important vient d’intervenir avec la mise en examen dans les derniers jours du mois d’avril dernier, de trois personnes membres d’un groupe d’extrême droite radicale. Ils sont accusés de violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner, avec préméditation ou guet-apens, et avec arme.Ces trois personnes avaient été jugées en mars dernier à Amiens, pour une série d’agressions très violentes.

Nous allons revenir sur l’ensemble de ces morts mystérieuses avec mes invités et tenter de comprendre surtout si les auteurs de cette agression mortelle peuvent être responsables d’autres faits ou s’il s’agit malheureusement d’une terrible loi des séries…

Nos invités

Gilles Durand, journaliste à 20 minutes Lille, auteur d'une contre-enquête intitulée "Noyés de la Deûle", publiée en juin 2015 aux éditions Les Lumières de Lille

Noyes de la Deûle (la contre enquête) de Gilles Durand (Les lumières de Lille).
Noyes de la Deûle (la contre enquête) de Gilles Durand (Les lumières de Lille).
Crédit :

Me Victor Gioia, avocat au barreau de Marseille, avocat de plusieurs familles de victimes, Sylvie Zecca, mère de Vincent Zecca, retrouvé noyé dans la Garonne le 27 mars 2012, présidente de l'association "Jeunesse Volée", Me Blandine Lejeune, avocate de la famille d'Hervé Rybarczyk.

Vous pouvez à tout moment soumettre une affaire à Jacques Pradel. Laissez votre message avec les principales informations nécessaires à l'équipe de l'émission pour programmer, peut-être prochainement, ce fait-divers dans L'Heure du Crime.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/