2 min de lecture Crime

Rainbow Warrior : la troisième équipe

REPLAY - Retour sur la "troisième équipe" qui a coulé le Rainbow Warrior en 1985 et sur le témoignage d'un de ses membres, le colonel Jean-Luc Kister.

Jacques Pradel L'heure du crime Jacques Pradel
>
Rainbow Warrior : la troisième équipe Crédit Média : Jacques Pradel | Durée : | Date : La page de l'émission
Jacques Pradel
Jacques Pradel et Charlotte Meritan




Vous pouvez à tout moment soumettre une affaire à Jacques Pradel. Laissez votre message avec les principales informations nécessaires à l'équipe de l'émission pour programmer, peut-être prochainement, ce fait-divers dans L'Heure du Crime.

Jacques Pradel
Jacques Pradel Crédit : Elodie Grégoire

L'édito de Jacques Pradel

A la Une de l’Heure du crime aujourd’hui, l’un des plus grands scandales de la cinquième République : L’affaire du Rainbow Warrior…
C’était il y a 30 ans. Le 10 juillet 1985, un attentat à la bombe dans le port d’Auckland, en Nouvelle-Zélande, cause le naufrage du bateau amiral de l’Organisation Greenpeace, qui lutte contre la campagne d’essais nucléaire français à Mururoa.
Le fait divers tourne au drame car on apprend la mort d’un photographe, retourné à bord, après une première explosion, pour récupérer ses appareils.
La France nie toute implication, mais très vite l’enquête de la police néo-zélandaise débouche sur l’arrestation d’un couple de touristes français, qui sont en réalité des agents de la DGSE : « Les faux époux » Turenge !
Le scandale se transforme en affaire d’Etat, lorsqu’on apprend, grâce au journaliste du Monde Edwy Plenel, que la décision de l’opération a été prise au plus haut niveau de l’Etat. Le ministre des armées, Charles Hernu, démissionne. Le chef de la DGSE, l’Amiral Lacoste est révoqué !
Nous revenons sur les coulisses de l’affaire dans un instant avec Edwy Plenel qui raconte dans son dernier livre les coulisses de son enquête sur la piste de la fameuse « troisième équipe »…

La troisième équipe, les agents qui ont coulé le Rainbow Warrior

Le 10 juillet 1985, des agents secrets français coulent le Rainbow Warrior, un chalutier utilisé par Greenpeace pour perturber les essais nucléaires dans le Pacifique. Une opération qui tourne au drame puisque un photographe retourné à bord après la première explosion, Fernando Pereira, décède.  Un couple de touristes français, qui sont en réalité des agents de la DGSE se faisant passer pour les "époux Turenge", est arrêté. 
Mais quelques mois après les faits, le 17 septembre 1985, le journal Le Monde révèle que le bateau n'a été coulé ni par le commandant Alain Mafart et le capitaine Dominique Prieur, les faux époux Turenge, ni par les passagers du voilier Ouvéa, un deuxième groupe d'agents impliqués dans l'affaire. C'est en fait une troisième équipe qui a posé la charge explosive. 
Trente ans après, le nageur de combat de la Direction générale des services extérieurs (DGSE), Jean-Luc Kister, membre de cette troisième équipe, a accordé une interview à la télévision publique néo-zélandaise et à Mediapart. Il présente ses excuses à la famille de Fernando Pereira, à la nation néo-zélandaise et à Greenpeace et s'explique sur les détails de l'opération.

À lire aussi
Jacques Pradel l'heure du crime
Spéciale Prix du quai des Orfèvres 2019

Ecoutez l'interview d'Edwy Plenel avec Jean-Luc Kister 

Nos invités

Edwy Plenel, journaliste, co-fondateur et président de Mediapart. Il est l'auteur du livre La troisième équipe (Ed Don Quichotte, paru en juin 2015) et a réalisé l'interview de Jean-Luc Kister pour Mediapart.

couverture du livre La troisième équipe
couverture du livre La troisième équipe
Lire la suite
Crime Dgse Greenpeace
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7779658837
Rainbow Warrior : la troisième équipe
Rainbow Warrior : la troisième équipe
REPLAY - Retour sur la "troisième équipe" qui a coulé le Rainbow Warrior en 1985 et sur le témoignage d'un de ses membres, le colonel Jean-Luc Kister.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/rainbow-warrior-la-troisieme-equipe-7779658837
2015-09-09 11:30:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/YeCuDpy9Jssfr5qerv1Uzg/330v220-2/online/image/2015/0909/7779659300_le-rainbow-warrior.jpg