1 min de lecture Mohamed Merah

Procès Merah : "C'était insoutenable" confie le père et grand-père de victimes

INVITÉ RTL - Samuel Sander, qui a perdu son fils et ses deux petits-enfants dans la tuerie de Toulouse et assisté au procès d'Abdelkader Merah, décrit "l'obscénité de voir cette femme sourire à son fils qui était derrière les barreaux".

fallait l'inviter- L'Entretien du jour Thomas Sotto
>
Procès Merah : "C'était insoutenable" confie le père de victimes Crédit Image : Benoit PEYRUCQ / AFP | Crédit Média : Marc-Olivier Fogiel | Durée : | Date : La page de l'émission
Marc-Olivier Fogiel
Marc-Olivier Fogiel
Journaliste

Ils s'appelaient Jonathan, Gabriel et Arieh. Ils sont morts sous les balles de Mohammed Merah le 19 mars 2012 devant l'école Ozar Hatorah de Toulouse. Samuel Sandler, père de Jonathan, 30 ans, et grand-père de Gabriel, 3 ans, et Arieh, 6 ans, raconte l'histoire de ces trois êtres fauchés par le terroriste dans Souviens-toi de nos enfants (Broché).

"Il fallait d'une manière ou d'une autre que je laisse une trace écrite", confie cet homme meurtri au micro de RTL, qui "ne peut plus célébrer le moindre anniversaire". La seule possibilité qu'il lui reste : "Témoigner en leur mémoire, encore et encore". Dans son livre, Samuel Sandler prend soin de ne jamais prononcer le nom de Mohammed Merah. "Je veux priver de nom celui qui a privé de vie", écrit-il.

Cette matinée du 19 mars 2012, Samuel Sandler est au travail quand sa belle-fille lui téléphone. "De façon très brève, elle m'annonce : 'Jonathan est mort, comme Gabriel et Arieh"'. Il fonce alors vers Orly dans un état de sidération, "porté par les événements" pour se rendre à Toulouse. Aujourd'hui encore, Samuel Sandler se sent "dépossédé" des événements.

Depuis ce carnage, il vit "sous anesthésie" et ne "ressent rien". Sauf peut-être de la colère lors du procès du grand-frère de Mohammed Merah lors duquel il s'est retrouvé face à la mère du terroriste. "C'était insoutenable. Je crois que c'était une obscénité de voir cette femme sourire à son fils qui était derrière les barreaux", confie-t-il.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Mohamed Merah Justice Procès
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants