1 min de lecture Sexo

Pourquoi fantasme-t-on sur les uniformes ?

Pompier, infirmière, policier, hôtesse de l’air... : on ne tombe surtout pas la veste dans On est fait pour s'entendre !

Flavie Flament On est fait pour s'entendre Flavie Flament
>
Pourquoi fantasme-t-on sur les uniformes ? Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Lyana Alameddine

La tenue liée à certaines professions peut nourrir l'imaginaire érotique, émoustiller, devenir objet de désir et entretenir de vrais fantasmes... L'uniforme devient alors l'incarnation de caractéristiques supposées telles que la virilité, la féminité, l'héroïsme, le glamour, le soin, la douceur, le statut social ou encore la domination... Qu'est-ce que cela dit de nous ? Est-il bon d'en parler à son conjoint ? Quels sont les uniformes les plus sexy ? La réalité est-elle à la hauteur des espérances ? 

Invités

- Marie-Claude Treglia, journaliste

- Damien Mascret, sexologue et journaliste au Figaro Santé

À lire aussi
Sexualité : va-t-on tous se mettre au SM ? Sexo
Sexualité : va-t-on tous se mettre au SM ?

Vous souhaitez témoigner ?

Vous pouvez nous envoyer un mail à l'adresse onestfaitpoursentendre@rtl.fr (ou ici).

Lire la suite
Sexo Psychologie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7794697142
Pourquoi fantasme-t-on sur les uniformes ?
Pourquoi fantasme-t-on sur les uniformes ?
Pompier, infirmière, policier, hôtesse de l’air... : on ne tombe surtout pas la veste dans On est fait pour s'entendre !
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/pourquoi-fantasme-t-on-sur-les-uniformes-7794697142
2018-09-14 07:00:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/19snxuwNfLNuwH-vyFu8ZA/330v220-2/online/image/2018/0912/7794757472_pourquoi-fantasme-t-on-sur-les-uniformes.jpg