1 min de lecture Urbanisme

Philippe Gazeau : "On veut transformer le périphérique parisien en grand monument habité"

REPLAY - L'architecte urbaniste Philippe Gazeau est revenu sur le projet qui vise à supprimer le périphérique parisien d'ici 2025.

Pacaud 245x300 RTL Grand Soir Christophe Pacaud iTunes RSS
>
Philippe Gazeau : "On veut transformer le périphérique parisien en grand monument habité" Crédit Média : Christophe Pacaud,Agnès Bonfillon | Durée : | Date : La page de l'émission
Christophe Pacaud
Christophe Pacaud et Agnès Bonfillon

En 2014, lors de l’atelier international du Grand Paris, initié par l’État et les collectivités territoriales d’Île-de-France pour réfléchir à l’avenir de l’agglomération parisienne, deux architectes urbanistes ont eu une idée incroyable. Le duo veut en effet supprimer les voitures du périphérique de la capitale d'ici 2025 et envisage d'y construire des milliers de logements ainsi qu'un vaste parc circulaire. 

D'après Philippe Gazeau, l'un des deux urbanistes, l'idée de cette transformation du périphérique parisien résulte de plusieurs constats : la barrière infranchissable créée par cette infrastructure autoroutière, la pollution sonore et atmosphérique qui en résulte, son unicité ainsi que l'effet d'aubaine de la circulation. 

L'architecte croit toujours sérieusement en cette idée. Il estime d'ailleurs que ce projet marchera car d'autres grandes villes de la planète ont déjà sauté le pas. Pour lui, la ville de Séoul en est l'exemple le plus parfait. La métropole coréenne a en effet réussi à supprimer plus de 10km d'autoroutes qui étaient jugées indispensables à la circulation. De ce fait, l'Île-de-France devrait aussi y arriver car la région possède un réseau viaire extraordinaire.

On s'aperçoit qu'en supprimant les grandes infrastructures autoroutières, la circulation se régule toujours autrement car les gens prennent d'autres habitudes.

Philippe Gazeau, architecte urbaniste
Partager la citation
RTL vous recommande
Lire la suite
Urbanisme Périphérique parisien Écologie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants