1 min de lecture Environnement

Orléans expérimente la première hydrolienne de France

REPLAY - Orléans est devenue la première ville de France à tester grandeur nature une hydrolienne fluviale, immergée dans la Loire pour produire de l'électricité grâce à l'énergie cinétique de l'eau.

>
Orléans expérimente la première hydrolienne de France Crédit Image : Mairie d'Orléans | Crédit Média : Virginie Garin | Durée : | Date :
Virgine Garin
Virginie Garin Journaliste RTL

Baptisée Hydrofluv, cette machine expérimentale a été arrimée jeudi 6 novembre sur une barge flottante et mise à l'eau par une grue, entre deux ponts du centre-ville d'Orléans. C'est une éolienne, mais à l'envers : elle est sous l'eau. Il y a deux colonnes de turbines à axe de rotation vertical qui tournent grâce au courant du fleuve. Elles sont reliées au réseau EDF par des câbles.

Hydrofluv a été construite par Hydroquest, une PME de Grenoble. Elle a été installée à Orléans, car la Loire est un fleuve encore sauvage où il y a peu de circulation de bateaux, et qui a une bonne profondeur (il faut 3 mètres au moins). Cette hydrolienne va produire de quoi éclairer 60 logements. En fait, cette machine n'est pas très grosse, mais elle va surtout servir à tester la technologie. 

Le marché est énorme

Pendant deux ans, on va tester la production d'énergie et l'impact sur la faune, les poissons. Comme les turbines tournent très doucement, elles ne devraient pas transformer les poissons en tartare. L'avantage de l'hydrolienne par rapport à une éolienne : c'est plus discret et ça produit de l'électricité de façon constante. Il y a toujours du courant dans une rivière.

Cette hydrolienne fluviale a été immergée dans la Loire pour produire de l'électricité grâce à l'énergie cinétique de l'eau
Cette hydrolienne fluviale a été immergée dans la Loire pour produire de l'électricité grâce à l'énergie cinétique de l'eau Crédit : Mairie d'Orléans

Si le test est concluant, le fabricant compte se tourner surtout vers l'exportation. C'est une façon pas trop chère de fournir de l'énergie dans des pays mal équipés (en Afrique, par exemple) ou dans des villages isolés qui sont au bord d'un fleuve.

À lire aussi
Image de synthèse du Stade de France aux couleurs des JO en 2024 JO 2024
Les Jeux olympiques de 2024 seront-ils les plus verts de l'Histoire ?

Le marché est énorme. L'entreprise table sur la fabrication de 300 à 500 machines par an, ce qui représenterait la création en France d'une centaine d'emplois.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Environnement Innovation Énergie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants