1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Loi Noé : Emmanuel Macron présente les grandes orientations
2 min de lecture

Loi Noé : Emmanuel Macron présente les grandes orientations

REPLAY - Découvrez les sujets qui seront abordés dans l'émission "Les auditeurs ont la parole".

Emmanuel Macron à la sortie du conseil des ministres mercredi 16 septembre 2015
Emmanuel Macron à la sortie du conseil des ministres mercredi 16 septembre 2015
Crédit : PATRICK KOVARIK / AFP
Les auditeurs ont la parole
38:06
micros
La rédaction numérique de RTL

Loi Noé : Emmanuel Macron présente les grandes orientations

Lutter contre le chômage en aidant ceux qui le souhaitent à créer leur entreprise. Cet objectif du gouvernement devrait bientôt se concrétiser avec une loi, programmée pour janvier 2016. 

Pour ce faire, le ministre de l'Économie, Emmanuel Macron, a été chargé d'élaborer le texte. La loi "NOE" pour "Nouvelles opportunités économiques"  ambitionne notamment de revoir la qualification de certains métiers pour faire prospérer les auto-entrepreneurs.

Le ministre de l'Economie se rend aujourd'hui à l'Assemblée Permanente de la Chambre des Métiers et de l' Artisanat pour préciser ses intentions. Parmi les mesures phares attendues, la levée des rigidités, comme le niveau de qualification de certains emplois.

Les coiffeurs sont déjà vent debout contre les projets du ministre. Ils  publient une lettre ouverte à Emmanuel Macron et demandent à leurs clients de signer des pétitions contre l'idée de supprimer l'obligation d'avoir un Brevet Professionnel pour ouvrir un salon de coiffure. 


Invité de RTL MIDI à 12h50 : Alain Griset , président de l'Assemblée permanente des chambres de métiers et de l'artisanat.

La rédaction vous recommande

Elections : respectez-vous les consignes de vote ?

Manuel Valls a appelé hier soir sur TF1 à voter pour les listes de droite face au FN en Provence-Alpes-Côte d'Azur et Nord-Pas-de-Calais-Picardie où le PS s'est retiré, ainsi qu'en Alsace-Lorraine-Champagne-Ardenne, où le candidat socialiste se maintient contre le mot d'ordre de son parti. 
   
Pour sa première intervention publique depuis les résultats du premier tour dimanche soir, le Premier ministre a également affiché son soutien aux 10 candidats socialistes et radicaux en lice dans les autres régions métropolitaines, affirmant que le PS pourrait s'imposer dans "toutes" ces régions, et critiqué la position "ni retrait, ni fusion" adoptée par Nicolas Sarkozy et Les Républicains en vue du second tour. 
   
Le chef du gouvernement a de nouveau appelé le candidat socialiste dans la région Est, Jean-Pierre Masseret, à ne "pas s'accrocher" et à "être digne" en se retirant du second tour face à la menace FN. 
  

Elections : respectez-vous les consignes de vote ? : La rédaction de RTL vous invite à répondre à la question du jour.

Sondage
Élections : respectez-vous les consignes de vote ?*
La rédaction vous recommande

Nous attendons vos commentaires et vos avis.

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/