1 min de lecture Apiculture

Sur les toits du centre commercial Beaugrenelle, les ruches livrent leur miel

La toute première récolte de miel a débuté ce mardi sur les toits du centre commercial Beaugrenelle, dans l'Ouest parisien.

Un apiculteur récolte le miel sur les toits du centre commercial Beaugrenelle, le 9 septembre 2014 à Paris
Un apiculteur récolte le miel sur les toits du centre commercial Beaugrenelle, le 9 septembre 2014 à Paris Crédit : AFP / ERIC FEFERBERG
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Les 400.000 abeilles des six ruches ont bien travaillé, et c'est désormais au tour des apiculteurs de s'activer. La première récolte de miel fabriqué sur la toiture végétalisée de 7.000 m² du centre commercial Beaugrenelle devrait approcher les 500 kg, qui seront vendus au profit de l'Institut Curie.

"Ce sont des abeilles de race Frère Adam qui sont peu agressives", a expliqué l'apiculteur en charge de la gestion des six ruches, Ronan de Kervenoael. "Le citadins connaissent peu les abeilles et ce type d'initiative est un bon moyen de faire parler d'elles, de leur rôle dans la biodiversité et de la difficulté de la filière."

Miel de l'Opéra ou du jardin du Luxembourg

"Paris a connu une belle récolte cette année et profite de la variété de ses espaces fleuris et d'un moindre impact des pesticides, contrairement au reste de la France qui lui a plutôt souffert", a-t-il ajouté.

Le miel récolté sera vendu le 22 septembre à Beaugrenelle au profit de l'Institut Curie et de la recherche contre le cancer.

La capitale compte environ 300 ruches déclarées dont les plus connues se trouvent au jardin du Luxembourg ou sur le toit de l'Opéra Garnier.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Apiculture Paris
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants