3 min de lecture Sectes

Les reclus de Monflanquin

REPLAY - La famille de Védrines est restée plus de 10 ans sous la coupe d'un gourou, qui a dépouillé ses membres de tous leurs biens. Aujourd'hui, deux d'entre eux veulent récupérer le château Monflanquin, leur héritage et leur prison...

Jacques Pradel L'heure du crime Jacques Pradel
>
Les reclus de Monflanquin Crédit Média : Jacques Pradel | Durée : | Date : La page de l'émission
Laure Broulard

Vous pouvez à tout moment soumettre une affaire à Jacques Pradel. Laissez votre message avec les principales informations nécessaires à l'équipe de l'émission pour programmer, peut-être prochainement, ce fait-divers dans L'Heure du Crime.

Jacques Pradel
Jacques Pradel Crédit : Elodie Grégoire

L'édito de Jacques Pradel

Emission spéciale de l’heure du crime en partenariat avec le Parisien/Aujourd’hui en France : nous revenons sur l’incroyable affaire des « reclus de Montflanquin »…
Les reclus de Montflanquin, c’est l’histoire d’un drame familial  hors du commun: onze personnes de la même famille, manipulées mentalement par une sorte de gourou, Thierry Tilly, qui était un véritable escroc et qui a fait d’eux pendant presque dix ans des séquestrés volontaires . 
Progressivement, à partir de 2001, une partie des membres de cette vielle famille aristocratique bordelaise, les  de Védrines, vont brutalement couper les ponts avec le monde extérieur après avoir quitté leurs proches, vendu leurs biens, et livrés leurs salaires à ce maître de la manipulation mentale. C’est ainsi qu’ils vendent le château de Monflanquin pour aller s’installer ensuite en Grande-Bretagne, à Oxford, où ils vont demeurent sous l’emprise mentale du même homme  pendant encore plusieurs années. 
Thierry Tilly a été condamné a dix ans de prison en 2013,  pour « escroquerie, abus de faiblesse, extorsion de fond, séquestration avec actes de tortures et de barbarie ». Aujourd’hui Christine et Jean-Charles de Védrines, s’adressent à la justice pour récupérer le château qui appartenait à leur famille depuis plusieurs siècles….

Le château de Monflanquin, épicentre de l'affaire...

Le château de Martel, restauré en 1862 et situé à Monflanquin (Lot-et-Garonne), appartient à la famille de Védrines, des aristocrates bordelais, depuis le XVIIe siècle. Mais entre 2000 et 2008, la bâtisse a été le théâtre d'une histoire incroyable : 11 membres de la famille de Védrines y ont été séquestrés, martyrisés, et manipulés par Thierry Tilly, un gourou. Mais le 29 janvier 2008, devant notaire, les de Védrines vendent cette propriété à la SCI Yife, gérée par Soufiane Besbes, pour la somme de 460¿000 €, ce qui est bien au dessous de son prix réel. Aujourd'hui, Charles Henry et Christine de Védrines s'estiment les héritiers légaux du château, et veulent récupérer ce patrimoine important de leur famille...

À lire aussi
Jacques Pradel crime
Ordre du Temple Solaire : Histoire d’une folie

Une bataille légale inédite

C'est Maître Picotin, qui défend les de Védrines depuis le débit de l'affaire qui porte la demande devant le Tribunal de Grande Instance d'Agen. L'audience, qui devait avoir lieu aujourd'hui, a été reportée au 7 janvier. L'avocat veut prouver la nullité de la vente en se basant sur les principes de droit de  "vice du consentement" et "d'insanité d'esprit". Ces concepts ont très peu été utilisés en droit jusqu'ici dans des affaires civiles.  Mais Maître Picotin est confiant : le 17 novembre dernier, la cour d'appel d'Agen a débouté un agent immobilier qui poursuivait les de Védrines pour rupture de contrat, sur la  base d'une absence de toutes les facultés mentales. 

La famille de Védrines à la sortie du tribunal de Bordeaux. En premier plan, Christine et Charles-Henry Védrines
La famille de Védrines à la sortie du tribunal de Bordeaux. En premier plan, Christine et Charles-Henry Védrines

Une nouvelle étape dans la reconstruction psychologique

Notre confrère du Parisien Aujourd'hui en France, Louise Colcombet, qualifie cette action judiciaire de "nouvelle étape dans la reconstruction personnelle" des de Védrines... Pour Christine et Charles-Henri de Védrines, elle rapporte que leurs pertes dues au gourou s'élèvent à près du 3,2 millions d'euros ! 

Ce combat n'a rien à voir avec l'argent. Cette maison, qui est dans la famille depuis deux cent ans, m'a été volée

Charles-Henri de Védrines, sous la plume de Louise Colcombet, pout le Parisien (18/12/2014)
Partager la citation

Nos invités

Louise Colcombet, journaliste au Parisien qui publie aujourd'hui une page complète sur l'affaire
Jean Marchand et Ghislaine De Védrines, deux des victimes du gourou Thierry Tilly...

Lire la suite
Sectes Famille Lot
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7775938190
Les reclus de Monflanquin
Les reclus de Monflanquin
REPLAY - La famille de Védrines est restée plus de 10 ans sous la coupe d'un gourou, qui a dépouillé ses membres de tous leurs biens. Aujourd'hui, deux d'entre eux veulent récupérer le château Monflanquin, leur héritage et leur prison...
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/les-reclus-de-monflanquin-7775938190
2014-12-18 11:00:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/zq5zivZgFer7yVDcoAo8AQ/330v220-2/online/image/2014/1218/7775938489_chateau-monflanquin.jpg