1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Les internautes se mobilisent pour les singes volés au zoo de Beauval
1 min de lecture

Les internautes se mobilisent pour les singes volés au zoo de Beauval

Sur les réseaux sociaux, de très nombreux messages de sympathie envers le parc et les animaux ont été publiés ce 12 mai.

Les internautes se mobilisent pour les singes volés au zoo de Beauval
Les internautes se mobilisent pour les singes volés au zoo de Beauval
Crédit : RTL.fr / Zoo de Beauval
Paul Guyonnet
Paul Guyonnet

Plus grand parc animalier de France, le zoo de Beauval est aussi l'un des lieux touristiques les plus visités du pays, avec ces dernières années plus d'un million de curieux venus voir les très nombreux petits nés en captivité. Pourtant, dans la nuit du 9 au 10 mai, ce sont des visiteurs mal intentionnés qui se sont rendus dans le Loir-et-Cher, emportant avec eux 17 petits singes très rares, sept tamarins-lions dorés et 10 ouistitis argentés. 

Depuis, l'affaire a été largement relayée dans les médias, mais aussi sur les réseaux sociaux où les internautes se sont emparés du fait divers et tentent de retrouver les animaux volés. Sur Twitter par exemple, deux hashtags (ou mot-clés), "#RendezLesSinges" et "RendezLesPetitsSinges", ont rapidement émergé, cumulant en tout plusieurs milliers de messages de soutien envers les équipes du zoo. 

Extrêmement fragiles et appartenant à des espèces menacées, les singes ont été emportés par des voleurs connaissant nécessairement très bien les lieux et les types d'animaux les plus recherchés, susceptibles d'être revendus illégalement pour des sommes élevés. 

Beaucoup d'utilisateurs de Twitter appellent donc à ce que ces animaux ne deviennent pas des "NAC", nouveaux animaux de compagnie. Pour rappel, la détention de ces familles de singes est interdite aux particuliers et seuls les structures ayant la capacité de s'en occuper peuvent obtenir une dérogation pour les héberger. Certains internautes, eux, préfèrent mêler l'humour à leur message pour retrouver les rares animaux. 

À lire aussi

Particularité des animaux volés, ces singes n'appartiennent même pas au Parc zoologique, mais étaient présents dans le centre de la France pour recevoir des soins particuliers dans le cadre d'un échange avec un zoo brésilien. La survie de l'espèce pourrait donc être menacée si les animaux n'étaient pas rapidement retrouvés. Une situation qui a même poussée la co-directrice du parc à assurer qu'il s'agissait "d'un jour noir pour la protection animale."

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/