1 min de lecture Tabac

Les cigarettes invendables vont coûter 100 millions d'euros à l'État

Depuis le 1er janvier, les buralistes sont contraints de ne vendre que des paquets de cigarettes neutres. Les anciens paquets ont été renvoyés à Bercy qui va devoir payer la facture.

Un bureau de tabac
Un bureau de tabac Crédit : PIERRE ANDRIEU / AFP
Philippe Peyre
Philippe Peyre

100 millions d'euros. C'est la facture très salée dont va devoir s'acquitter le ministère des Finances pour rembourser les buralistes des millions d'anciens paquets de cigarettes, interdits à la vente depuis le 1er janvier, selon les informations de BFM Business.

En août 2016, le ministère avait en effet assuré que les paquets non-vendus au 1er janvier 2017 seraient remboursés. Dès lors, 26.000 buralistes ont profité de cette offre pour renvoyer tous les paquets invendus. Entre fin janvier et fin février, Logista, l'entreprise qui concentre toute la distribution de tabac en France, a reçu 250 tonnes de tabac (paquets, tabac à rouler, cigarillos...), soit l'équivalent de plus de 15 millions de paquets de cigarettes. Montant du colis ? Près de 100 millions d'euros.

Sauf que dans une lettre du 20 janvier, les Douanes ont finalement décrété que tous les paquets devaient être identifiés avec leur date de livraison. Une exigence impossible à satisfaire dans l'état actuel des choses pour Logista qui reçoit les marchandises, rembourse directement les buralistes et se voit ensuite remboursée par l'État. "Il nous est impossible de tracer le tabac, a expliqué Pascal Ageron, le patron de Logista, à BFM Business. La traçabilité ne sera obligatoire qu'en mai 2019". Face à cette saute d'humeur de Bercy, Logista a cessé les remboursements auprès des buralistes, ce qui a provoqué leur colère. 

À lire aussi
Nettoyer, balayer, astiquer... santé
Santé : trop faire le ménage serait plus nocif que le tabac

Il ne faut pas braquer les buralistes

Source proche du dossier à BFM Business
Partager la citation

Selon les informations de BFM Business, un accord a été trouvé lundi 3 avril. Accord qui garantit le remboursement par Bercy de tous les paquets, sans exception. "A trois semaines des élections, il ne faut pas braquer les buralistes", a résumé un proche du dossier auprès de la chaîne. Une fois remboursés, les 15 millions de paquets seront brûlés. Ou comment 100 millions d'euros partent en fumée.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Tabac Bercy Économie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7787954351
Les cigarettes invendables vont coûter 100 millions d'euros à l'État
Les cigarettes invendables vont coûter 100 millions d'euros à l'État
Depuis le 1er janvier, les buralistes sont contraints de ne vendre que des paquets de cigarettes neutres. Les anciens paquets ont été renvoyés à Bercy qui va devoir payer la facture.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/les-cigarettes-invendables-vont-couter-100-millions-d-euros-a-l-etat-7787954351
2017-04-04 20:39:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/xIjVZ_PG0JUr2ejonkPjXw/330v220-2/online/image/2015/0327/7777154701_000-par2834609.jpg