1 min de lecture Affaire du Carlton

Les avocats de DSK vont logiquement plaider la relaxe

Les trois avocats de DSK devraient s'engouffrer dans la porte laissée grande ouverte par le réquisitoire du procureur qui a demandé la veille sa relaxe "pure et simple".

DSK à son arrivée au tribunal de Lille, le 12 février 2015.
DSK à son arrivée au tribunal de Lille, le 12 février 2015. Crédit : PHILIPPE HUGUEN / AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Les trois avocats de Dominique Strauss-Kahn, menés par Henri Leclerc, devraient s'engouffrer ce mercredi dans la porte laissée grande ouverte par le réquisitoire du procureur qui a demandé la veille la relaxe "pure et simple" pour l'ancien patron du FMI.
Depuis plusieurs semaines, y compris celles précédant le procès pour proxénétisme aggravé dit du Carlton, les conseils de DSK ont fait voeu de silence hors de la salle d'audience. Leur parole est donc d'autant plus attendue, même si depuis mardi la pression est un peu moins forte : le ministère public a réclamé la relaxe de leur client, faute de preuve.

Ni l'information judiciaire, ni l'audience n'ont permis d'établir la preuve de [sa] culpabilité

Le procureur de Lille, Frédéric Fèvre
Partager la citation

"En mettant dans la balance tous les éléments à charge et à décharge, je considère que ni l'information judiciaire, ni l'audience n'ont permis d'établir la preuve de la culpabilité de M. Strauss-Kahn", a déclaré le procureur de Lille Frédéric Fèvre en conclusion d'un réquisitoire d'un quart d'heure.
A cela sont venues s'ajouter les déclarations d'avocats de la partie civile, qui ont reconnu ce lundi qu'ils n'avaient que des convictions à faire valoir, renonçant pour certains à plaider contre l'ancien patron du FMI.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Affaire du Carlton DSK Lille
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants