1 min de lecture Auto

Le procureur des Vosges demande de signaler les mauvais conducteurs

Etienne Manteaux a rappelé l'existence d'une procédure pour dénoncer les personnes qui ne sont pas aptes à conduire. Sans ce signalement, la famille s'expose à des poursuites.

Après l'acquittement d'un homme de 89 ans qui a tué un père et blessé son fils sur la route dans les Vosges, Etienne Manteaux rappelle l'existence d'une procédure qui permet de retirer le permis au personnes considérées dangereuses
Après l'acquittement d'un homme de 89 ans qui a tué un père et blessé son fils sur la route dans les Vosges, Etienne Manteaux rappelle l'existence d'une procédure qui permet de retirer le permis au personnes considérées dangereuses Crédit : PHILIPPE MERLE / AFP
Générique 6
Samuel Goldschmidt Journaliste RTL

Faut-il laisser le permis de conduire à vie ? Dans les Vosges, les autorités s'interrogent ouvertement. Un homme de 89 ans vient d'être jugé pour avoir tué un père de famille et blessé grièvement son fils au retour du collège. 

L'homme n'a pas été condamné, car déclaré "irresponsable" à cause de son "état de sénilité aggravée". Le procureur de la république, Etienne Manteaux, demande alors à la population de signaler les très mauvais conducteurs. 

Risque de poursuites pour "homicide involontaire indirect"

"Si de nouveau, par malheur, il arrivait qu'une personne démente cause la mort sur les routes des Vosges, j'envisagerai des poursuites pour homicide involontaire indirect", a-t-il déclaré. 

L'auteur principal de la faute serait le conducteur, précise Etienne Manteaux mais les proches du responsable pourraient eux aussi voir leur "responsabilité pénale engagée" s'ils n'ont pas "fait le nécessaire sur le plan familial" ou s'ils n'ont pas signaler leur proche aux autorités préfectorales.

À lire aussi
Une voiture électrique en charge. (Illustration) économie
Transports : la Commission européenne dit oui à "l'Airbus des batteries"

Ce signalement peut se faire auprès des gendarmes ou du préfet des Vosges. Selon lui, cette procédure existe déjà et est régulièrement utilisée. Environ 15 permis ont été suspendus ou annulés en 2013

>
Conduite à risque : la famille peut être visée pour "homicide involontaire indirect" Crédit Image : RTL | Crédit Média : Samuel Goldschmidt | Durée : | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Auto Conducteurs Permis de conduire
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants