1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Le journal de 22h : le Quai d'Orsay confirme l'enlèvement d'une Française à Bangui
2 min de lecture

Le journal de 22h : le Quai d'Orsay confirme l'enlèvement d'une Française à Bangui

REPLAY INTÉGRAL – L'enlèvement d'une femme Française de 67 ans à Bangui, la capitale de la République centrafricaine, a été confirmé ce soir par le Quai d'Orsay.

Un micro RTL
Un micro RTL
Crédit : RTL
Le journal de 22h : le Quai d'Orsay confirme l'enlèvement d'une Française à Bangui
13:46
Christophe Pacaud & Agnès Bonfillon & La rédaction de RTL

Le Quai d'Orsay a confirmé l'enlèvement de Claudia Criste, ce lundi 19 janvier à Bangui. Cette Française âgée de 67 ans travaille pour l'ONG International Rescue Committee, qui œuvre dans les zones de conflit de la capitale centrafricaine.


Claudia Criste a été enlevée ce matin dans le centre-ville, en compagnie de son chauffeur et d'un religieux, qui auraient été relâchés peu après. Ce rapt a été revendiqué par la milice anti-balaka, un groupe dit "chrétien" qui sème la terreur en Centrafrique.


Notons que les ravisseurs réclament la libération de Rodrigue Ngaïbona, alias "général Andjilo". Ce puissant chef de la milice chrétienne a été arrêté dimanche dernier par un bataillon de la MINUSCA, les forces armées des Nations Unies en poste en Centrafrique.


Selon certaines sources, Claudia Criste pourrait être retenue dans le quartier de Boy-Rabe, un des fiefs des anti-balakas. Des négociations en vue de sa libération ont déjà commencé par l'intermédiaire de Mgr Dieudonné Nzapalainga, l'archevêque de Bangui.

La fresque polémique du CHU de Clermont-Ferrand sera retirée

À lire aussi

Depuis ce week-end, la fresque du CHU de Clermont-Ferrand a suscité la polémique sur les réseaux sociaux. Suite aux condamnations par la ministre de la Santé et par le conseil national de l'Ordre des médecins, des mesures radicales et rapides seront prises par le syndicat des internes du centre hospitalier, pour la faire retirer.


Rappelons que cette fresque représentant un viol collectif habille un mur de la salle du CHU depuis une quinzaine d'années. Mais ce sont les bulles récemment ajoutées, dénonçant les reformes de la loi santé, qui ont choqué. Les internes de Clermont-Ferrand ont pris conscience de la "vulgarité du caractère choquant" de leurs actes, a déclaré leur avocat.

À écouter également dans ce journal

- De nouveaux affrontements ont eu lieu sur le site du barrage controversé de Sivens, malgré l'annonce faite vendredi dernier par la ministre de l'Écologie Ségolène Royal confirmant l'abandon définitif du projet initial. Deux propositions ont par ailleurs été soumises aux agriculteurs et aux zadistes qui les ont rejetées.
- La mairie de Paris et la préfecture de police dressent un bilan positif de la réduction de la vitesse maximale à 70km/h. Sur un an, le nombre d'accidents a baissé de 15% et la circulation est devenue plus fluide.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/