1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. "Le gouvernement s'oriente vers une taxation unique pour tout le monde", dit un spécialiste
1 min de lecture

"Le gouvernement s'oriente vers une taxation unique pour tout le monde", dit un spécialiste

REPLAY - INVITÉ RTL - Philippe Bruneau, président du Cercle des fiscalistes, revient sur la volonté du gouvernement d'augmenter la taxation des assurances-vie de 7%.

L'assurance-vie reste le placement préféré des Francais
L'assurance-vie reste le placement préféré des Francais
Crédit : SIPA
"Le gouvernement s'oriente vers une taxation unique pour tout le monde", dit un spécialiste
00:05:21
"Le gouvernement s'oriente vers une taxation unique pour tout le monde", dit Philippe Bruneau
00:05:29
Stéphane Carpentier & Christelle Rebière

Ce mercredi 30 août, RTL révélait que le gouvernement songe à taxer davantage les assurances-vie. L'idée est de récupérer une partie de l'argent qui est stocké sur l'assurance-vie pour le réinjecter dans l'économie réelle et notamment dans le financement des entreprises et les actions en bourse. Actuellement, on paie une taxe de 23% lors du déblocage du contrat, traditionnellement au bout de 8 ans. La fiscalité pourrait monter à 30%. "Je ne crois pas qu'il y ait d'agenda caché", estime Philippe Bruneau, président du Cercle des fiscalistes.

"Emmanuel Macron s'est engagé à ce que les revenus du capital soient taxés à un taux unique de 30%. L'assurance-vie produit des revenus de l'épargne. La question était de savoir s'il fallait garder un régime spécifique qui était moindre, en l’occurrence 23% au-delà de 8 ans, où s'il devait s'aligner à 30%. A priori, le gouvernement s'oriente vers une taxation unique pour tout le monde, au taux de 30%", précise Philippe Bruneau.

Toutefois, cette mesure signera une hausse pour les millions de Français qui ont choisi d'investir dans une assurance-vie. "Cela veut dire 7% de plus au-delà de 8 ans. Cela veut dire plusieurs points de moins pour ceux qui débloquent leur assurance-vie avant 8 ans (...) Donc cela pénalise ceux qui attendaient longtemps, au-delà de 8 ans", souligne Philippe Bruneau.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/