1 min de lecture langue française

Langues régionales : les Français favorables à leur reconnaissance selon un sondage

Un sondage pour Ouest-France estime que 72% des Français sont d'accord pour que les langues régionales soient reconnues.

Une manifestation pour la sauvegarde de la langue bretonne, le 31 mars 2012 (illustration)
Une manifestation pour la sauvegarde de la langue bretonne, le 31 mars 2012 (illustration) Crédit : FRED TANNEAU / AFP
Julien Absalon
Julien Absalon
et AFP

Alors que le gouvernement va bientôt déposer un projet de loi constitutionnelle pour la ratification de la Charte européenne des langues régionales et minoritaires, 72% des Français se disent favorables à la reconnaissance officielle de celles-ci, selon un sondage Ifop réalisé pour le quotidien Ouest-France, à paraître dimanche 14 juin.

Le détail de ce sondage, réalisé selon la méthode des quotas après d'un échantillon représentatif de 1.004 personnes, indique que 18% des interrogés ont répondu être "tout à fait favorables" à cette reconnaissance. Seulement 6% se déclarent en revanche "tout à fait opposés". Dans l'ensemble, Ouest-France précise que l'adhésion à cette mesure est en baisse car l'opinion favorable a perdu 6 points de pourcentage depuis 1999.

La charte des langues régionales signée en 1999 mais jamais ratifiée

Dans les départements où ces langues régionales sont parlées, 85% des sondés donnent leur consentement contre 70% pour les autres. La statistique se porte à 71% au sein de la population interrogée à Paris et dans sa région. D'un point de vue politique, les sympathisants socialistes sont favorables pour 70% d'entre eux. Cela atteint même 80% pour Europe Écologie Les Verts et 76% pour le Front national. En revanche, les Républicains sont bien moins nombreux à donner leur approbation (60%).

Ce sondage intervient quelques jours après que François Hollande a fait savoir qu'un projet de loi serait bientôt déposé pour modifier la Constitution et permettre la ratification de la Charte européenne des langues régionales et minoritaires. Ce texte signé en 1999 par la France n'avait ensuite jamais été ratifié car retoqué par le Conseil constitutionnel.

À lire aussi
Ségolène Royal polémique
Ségolène Royal croit citer Voltaire... à tort

Lundi 8 juin, le Parti communiste français (PCF) s'est dit "favorable" à cette ratification de la charte des langues régionales alors que Jean-Luc Mélenchon leader du parti de gauche, avait quant à lui qualifié cette éventualité de "nouvelle agression contre l'unité et l'indivisibilité de la République".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
langue française Région Société
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants