13 min de lecture

La transition énergétique en Conseil des Ministres

Découvrez les sujets qui seront abordés dans l'émission "Les auditeurs ont la parole".

Pascal Praud Les auditeurs ont la parole Pascal Praud iTunes RSS
>
Les auditeurs ont la parole du 30/07/2014 Crédit Image : STEPHANE DE SAKUTIN / AFP | Durée : | Date : La page de l'émission

Transition énergétique : le projet de loi présenté en Conseil des Ministres

Diversification et efficacité: le projet de loi sur la transition énergétique, présenté mercredi en conseil des ministres, a pour ambition de faire de la France un pays plus économe en énergie et moins dépendant des énergies fossiles et du nucléaire. 

Les grandes lignes du texte ont été dévoilées le 18 juin par la ministre de l'Ecologie et de l'Energie, Ségolène Royal, à l'issue d'un an et demi de travaux préparatoires (débat national, consultation du Conseil national sur la transition écologique, expertise juridique, arbitrages entre ministères, etc.),  agrémentés de luttes musclées entre les différents groupes de pression. 

Plusieurs grands objectifs y figurent: réduire la consommation finale de 50% en 2050 par rapport à 2012, la consommation des énergies fossiles de 30% en  2030, parvenir à 32% d'énergie renouvelable en 2030 (contre 13,7% en 2012) et diminuer de 40% les gaz à effet de serre à l'horizon 2030 (référence 1990). 
   Au final, la France doit alléger sa facture énergétique (68,7 mds par an) qui plombe sa balance commerciale, tout en sécurisant son approvisionnement et en assurant un prix de l'énergie compétitif. La baisse du recours aux énergies fossiles doit aussi permettre de continuer à réduire les gaz à effet de serre et lutter contre la pollution atmosphérique. 

Cette ambition nécessite une diversification des sources de production et de gros progrès en matière d'eLe texte d'une soixantaine d'articles se focalise ainsi sur la rénovation thermique des bâtiments (isolation à renforcer lors des ravalements, de la réfection des toitures ou d'agrandissements, mesures de financement des travaux, création d'un "chèque énergie"), les transports électriques (prime à la conversion, multiplication des points de charge, conversion des flottes de l'Etat), le développement des énergies renouvelables (bois, biomasse, méthanisation, éolien off-shore). 
fficacité énergétique, dans le bâtiment (44% de la consommation nationale) comme dans les transports (32%). 

Invité RTL Midi : Anne Bringault, coordinatrice sur la transition énergétique pour les ONG chez Réseau Action Climat (RAC).


Êtes-vous prêts à rouler en voiture électrique ? La rédaction de RTL vous invite à voter et donner votre avis à la question du jour !

Tourisme : le bilan pour juillet est morose

Selon le cabinet d' expert  Protourisme, baisse de 3 à  4 % des nuitées (hôtels, camping, gîtes,etc.) en juillet par rapport à la même période de l'an dernier. 

L'été 2014 avait démarré en fanfare avec des températures remarquables au Sud et à l'Est en première quinzaine de juin. Le mois de juin en globalité avait été nettement plus doux que la normale. Mais depuis, à l'exception de la période du 17 au 19 juillet, on retiendra davantage de ce juillet 2014 les fréquentes périodes particulièrement fraîches et humides.

Les professionnels font grise mine, pique-nique, sandwich, carafe d'eau, crêpes moins chères que les pizzas, lèche vitrines dans les commerces, les juillettistes - qui négocient les prix - ont beaucoup moins dépensé. La présence d’étrangers permet de sauver ce début de saison.



Invité de RTL Midi : Didier Arino, directeur du cabinet d'études Protourisme.

Le goût des fruits n'est pas proportionnel à leur prix

Selon une enquête CLCV (effectuée au mois de juin dernier), les fraises et les tomates les plus coûteuses ne sont pas les plus goûteuses.
 
1000 consommateurs dans toute la France ont goûté à l'aveugle des fraises et des tomates vendues dans la grande distributions. Résultat: seuls 27% des consommateurs apprécient les tomates en cette saison, 
43% des participants ont jugées "bonnes" les fraises, 39% ont considéré qu'elles n'étaient ni bonnes ni mauvaises.

Aujourd'hui, il y a une illusion de choix au rayon fruits et légumes mais le prix des tomates et des fraises ne va pas garantir une meilleure satisfaction au niveau gustatif. 

CLCV propose donc la mise en place d'un cahier des charges portant sur la production, la collecte et la distribution des fruits et légumes qui, accompagnés d'un marquage en rayon, pourraient permettre aux consommateurs de repérer les produits offrant un réel plus gustatif. 

Nous attendons vos commentaires et vos avis. A vous de jouer !


Lire la suite
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7773493964
La transition énergétique en Conseil des Ministres
La transition énergétique en Conseil des Ministres
Découvrez les sujets qui seront abordés dans l'émission "Les auditeurs ont la parole".
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/la-transition-energetique-en-conseil-des-ministres-7773493964
2014-07-30 14:13:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/huv_9n-uhuNhSm3ZUAcdTg/330v220-2/online/image/2014/0619/7772735555_segolene-royal-presente-son-projet-de-loi-sur-la-transition-energetique-le-18-juin-2014.jpg