1 min de lecture Environnement

La pollution, responsable de 10% des décès dans le monde

La pollution atmosphérique a fait 2,9 millions de morts en 2013, selon un récent rapport de la Banque mondiale.

Un nuage de pollution au-dessus du Paris, le 15 mars 2014 (illustration)
Un nuage de pollution au-dessus du Paris, le 15 mars 2014 (illustration) Crédit : FRANCOIS GUILLOT / AFP
Clémence Bauduin
Clémence Bauduin
Journaliste

La pollution de l'air, quatrième facteur de décès dans le monde. Un rapport de la Banque mondiale publié jeudi 8 septembre alerte sur "les pertes en vies humaines" qu'elle provoque, "sources de souffrance et de ralentissement économique". 2,9 millions de personnes sont mortes à cause de la pollution atmosphérique en 2013. Ce chiffre atteint les 5,5 millions de décès lorsque l'analyse prend en compte la pollution de la pollution de l'air à l'intérieur des habitations. 

"Chaque année, le nombre de décès liés à la pollution atmosphérique est six fois plus élevé que les décès provoqués par le paludisme, et quatre fois plus élevé que les décès causés par le VIH", indique la note de la Banque mondiale. Les maladies cardiovasculaires et pulmonaires, les cancers des poumons et autres infections respiratoires telles que l'asthme provoquent ainsi 1 décès sur 10 dans le monde

Une moindre exposition à la pollution réduirait considérablement ces risques, mais 87 % de la population vivait, en 2013, "dans des zones ne respectant pas les recommandations de l'Organisation mondiale pour la Santé (OMS) pour la qualité de l'air", explique le rapport de la Banque mondiale. Ces décès provoqués par la pollution représentent par ailleurs un coût considérable pour l'économie mondiale. La Banque mondiale estime à "225 milliards de dollars" la "perte de revenus du travail" représentée par ces décès prématurés pour l'année 2013.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Environnement Pollution Mort
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants