9 min de lecture Information

Nicolas Sarkozy appelle à une rénovation en profondeur de l'Union européenne

Nicolas Sarkozy appelle à une rénovation en profondeur de l'Union européenne - Faire baisser le nombre de fumeurs : les propositions chocs d'un groupe de travail parlementaire - Des "écarts inadmissibles" de tarifs à l'hôpital public - Charles Aznavour fête ses 90 ans aujourd'hui ! Voici les sujets qui seront notamment abordés dans l'émission "Les auditeurs ont la parole".

Le Parlement européen, à Bruxelles
Le Parlement européen, à Bruxelles Crédit : FREDERICK FLORIN / AFP

Nicolas Sarkozy appelle à une rénovation en profondeur de l'Union européenne

A trois jours des européennes, Nicolas Sarkozy appelle à une rénovation en profondeur de l'UE, garante d'"un modèle de civilisation" et s'appuyant sur "une grande zone économique franco-allemande" et la sortie de l'actuel Schengen, dans une tribune publiée aujourd'hui dans Le Point et le quotidien allemand Die Welt.

Dans cette tribune résolument pro-européenne, l'ancien président analyse la situation actuelle de l'UE, source d'"exaspération" et de "colères" chez les  Français qu'il dit comprendre.

Mais "ce n'est pas un paradoxe que de plaider tout à la fois pour l'Europe et pour la défense de notre identité, c'est-à-dire la spécificité de notre modèle", veut-il rassurer les Français.

À lire aussi
Emmanuel Wargon, le 16 janvier 2019 gouvernement
Rénovation du bâtiment : "On sait qu'on n'y est pas", reconnaît Emmanuelle Wargon

Nicolas Sarkozy, propose des solutions pour  corriger les "erreurs" du fonctionnement actuel de l'Union. "Nous devons profondément refonder notre politique européenne", affirme-t-il.

L'ancien président, qui s'était efforcé, durant son quinquennat, à faire du couple franco-allemand le "moteur" de l'UE défend "la création d'une grande zone économique franco-allemande".

Il veut également supprimer "pas moins de la moitié des actuelles compétences communautaires".

Celles-ci "devront demain être assumées par les Etats nationaux, et en regroupant les compétences de l'Europe en une petite dizaine de politiques prioritaires et fondatrices : l'industrie, l'agriculture, la concurrence, les négociations commerciales, l'énergie, la recherche...", écrit-il.

Enfin, face à "l'échec sans appel" de "la question essentielle des flux migratoires" - dont le Front national a fait son cheval de bataille - Nicolas Sarkozy veut "suspendre immédiatement Schengen I et le remplacer par un Schengen II auquel les pays membres ne pourraient adhérer qu'après avoir préalablement adopté une même politique d'immigration". 

Invités du débat de RTL Midi à 13h10 : Elvire Fabry, chercheuse à "Notre Europe", un institut de réflexion fondé par Jacques Delors, et Dominique Reynié, directeur de la Fondation pour l'innovation politique
.

La rédaction vous recommande

Faire baisser le nombre de fumeurs : les propositions chocs d'un groupe de travail parlementaire

Une groupe d'élus, qui s'est constitué hier, planche sur des mesures pour faire baisser le nombre de fumeurs. "L’interdiction de fumer dans les lieux publics, les photos chocs sur les paquets ou les hausses régulières des prix ne suffisant plus puisque le nombre de fumeurs repart depuis 2005" explique Jean-Louis Roumegas, député EELV de l'Hérault.

Parmi les propositions : interdire la cigarette dans les films et sur Internet. "On s'étonne des millions d'euros dépensés en marketing par ces multinationales alors qu'en principe la publicité pour le tabac est bannie en France depuis la loi Evin" souligne Jean-Louis Roumegas. L'idée est donc d'interdire la cigarette dans les films à la télévisions et sur Internet, de même que le sponsoring culturel, en faveur des musées par exemple.

Faut-il interdire la cigarette dans les films et les séries ? La rédaction de RTL vous invite à voter et donner votre avis à la question du jour

La rédaction vous recommande

Des "écarts inadmissibles" de tarifs à l'hôpital public

De 360 euros à 2.230 euros par jour : pour une même prestation, la facture est plus ou moins lourde selon les hôpitaux publics, révèle  une étude publiée par 60 millions de consommateurs qui dénonce des "écarts inadmissibles" de tarifs et des "situations totalement incompréhensibles".

Généralement, le patient doté d'une assurance complémentaire débourse très peu pour une hospitalisation, largement couverte par l'Assurance maladie et la complémentaire.

Ainsi, il reste en moyenne à sa charge 26 euros alors qu'avant intervention des complémentaires, le coût est de plus de 500 euros, explique l'Observatoire citoyen des restes à charge créé par 60 millions, le CISS, collectif d'associations de patients, et Santéclair, filiale de plusieurs complémentaires  santé.

Avant remboursement des complémentaires, la participation au coût des soins est la part la plus importante de la note. En écartant les soins exonérés à 100% (affectation longue durée, maternité, etc) ou pour lesquels un forfait de 18 euros est appliqué (pour les actes lourds), le patient et/ou sa complémentaire doivent acquitter une somme qui représente 20% du coût du soin.

Or, les tarifs qui servent de base de calcul pour ce ticket modérateur de 20%, varient considérablement d'un hôpital à l'autre et sont définis de "manière totalement opaque", selon l'observatoire.

Ces tarifs sont "plus onéreux et surtout beaucoup plus variables au sein des hôpitaux publics" que privés.

Charles Aznavour fête ses 90 ans aujourd'hui !

Infatigable et allergique à toute forme de nostalgie, Charles Aznavour fête aujourd'hui ses 90 ans sur une scène berlinoise, la tête tournée vers ses prochains concerts, ses livres et les chansons qu'il continue d'écrire "tous les jours".

Ne parlez-pas à Charles Aznavour de célébrer son extraordinaire longévité sur scène ! Le chanteur, auteur, compositeur et comédien, né le 22 mai 1924 à Paris, déteste autant l'idée de souffler ses bougies que celle d'évoquer ses adieux. "Les fêtes d'anniversaire sont pour ceux qui ont 18 ans", a-t-il récemment déclaré à la presse allemande. "Je m'en fous de mon anniversaire. 89 ou 90 ans, quelle est la différence? La salle de concert était libre ce jour là, alors j'ai dit oui", a-t-il ajouté.

Le cas de celui qui a débuté sa carrière il y a 81 ans -- à l'âge de neuf ans ! -- est pourtant quasi unique dans la grande famille du music-hall.
Car Charles Aznavour ne se contente pas de rares apparitions pour pimenter une paisible retraite, mais continue de parcourir le monde où il fait à chaque fois salle comble. Après Berlin, il sera à Francfort, Londres, Varsovie, Barcelone et Rome cet été, avant Moscou et Anvers à l'automne.

La rédaction vous recommande


Nous attendons vos commentaires et vos avis sur ce blog ! A vous de jouer !

Lire la suite
Information
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7772563357
Nicolas Sarkozy appelle à une rénovation en profondeur de l'Union européenne
Nicolas Sarkozy appelle à une rénovation en profondeur de l'Union européenne
Nicolas Sarkozy appelle à une rénovation en profondeur de l'Union européenne - Faire baisser le nombre de fumeurs : les propositions chocs d'un groupe de travail parlementaire - Des "écarts inadmissibles" de tarifs à l'hôpital public - Charles Aznavour fête ses 90 ans aujourd'hui ! Voici les sujets qui seront notamment abordés dans l'émission "Les auditeurs ont la parole".
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/la-parole-nicolas-sarkozy-appelle-a-une-renovation-en-profondeur-de-l-union-europeenne-7772563357
2014-05-22 11:30:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/d4RiUOc10mCbom_odkTAfA/330v220-2/online/image/2014/0522/7772180908_le-parlement-europeen-a-bruxelles.jpg