1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. La légitime défense chez les gendarmes et les policiers
1 min de lecture

La légitime défense chez les gendarmes et les policiers

REPLAY - Lors de la récente fusillade mortelle sur une aire de gens du voyage dans la Somme, les gendarmes ont dû faire usage de leurs armes. Le cadre en la matière est très réglementé.

Cyprien Cini
Cyprien Cini
La légitime défense chez les gendarmes et les policiers
01:20
Cyprien Cini

Les policiers sont habilités à faire feu uniquement en cas de légitime défense, c'est-à-dire en cas d'attaque injustifiée, quand l'acte de défense est nécessaire et quand la riposte intervient au moment de l'agression et pas après. Arrêter quelqu'un qui s'enfuit en lui tirant dessus est ainsi interdit. Il existe des possibilités exceptionnelles, mais uniquement quand une mission spécifique leur a été confiée, comme une mission de protection.

Pour les gendarmes en revanche, le cadre est beaucoup plus large. Rappelons que ce sont des militaires. Ils peuvent, par exemple, ouvrir le feu sur un véhicule ou une personne qui refuse d'obtempérer s'ils en ont besoin.Ils peuvent également tirer quand ils font l'objet de violences ou de menaces de la part d'une personne armée. 

Pourquoi cette différence entre policiers et gendarmes ? La police exerce en ville. Dans cet environnement très peuplé, l'usage d'une arme à feu est plus périlleux. C'est pour compenser cette différence que les policiers sont désormais équipés de flash-balls.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/