1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. "La circulation alternée est un enfer pour la banlieue", juge Pascal Praud
1 min de lecture

"La circulation alternée est un enfer pour la banlieue", juge Pascal Praud

ÉDITO - Face au pic de pollution qui dure depuis une semaine, la circulation alternée a été reconduite mercredi 7 décembre à Paris et sa banlieue.

Pascal Praud
Pascal Praud
Crédit : RTL
Pascal Praud : "La circulation alternée est un enfer pour la banlieue"
01:18
"La circulation alternée est un enfer pour la banlieue", juge Pascal Praud
01:20
Pascal Praud & Loïc Farge

"Si vous êtes riche, que vous habitez Paris, que vous possédez une Porsche Cayenne Hybrid, la mairie de Paris vous souhaite une bonne journée. Roulez tranquille, ami !", clame Pascal Praud. "Si vous gagnez 1.700 euros par mois, que vous résidez dans le '95' (Val-d'Oise, ndlr), que votre vieille Clio est immatriculée paire, restez chez vous ! Vous sentez l'azote, et la mairie de Paris a l'odorat délicat. Salauds de pauvres !", lance-t-il encore sur un ton provocateur.

"Caricature, direz-vous ? Pas sûr", confie le journaliste. "J'écoute RTL depuis lundi (6 décembre). Dans le Vexin, à Marines, un auditeur, qui embauche tous les jours à 6 heures, disait que le premier train est à 5h38. Comment fait cette personne ? Elle prend sa voiture, et elle joue au chat et à la souris avec les contrôles, en espérant échapper à une amende de 22 euros", raconte Pascal Praud.

"La circulation alternée est un enfer pour la banlieue, son efficacité est sans doute une fumisterie, et sa mise en place est étrange", juge le journaliste. "À Malakoff (Hauts-de-Seine, Ndlr), vous ne pouvez pas rouler. Mais à Clamart, juste à côté, tout va bien, le nuage ne passe pas", constate-t-il. "C'est comme pour Tchernobyl : le toxique s'arrêtait à Strasbourg. Avouons-le, tout cela est un peu ridicule", conclut-il.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/