1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. L'organisation qui recueille les dons de gamètes veut "humaniser" les donneurs
1 min de lecture

L'organisation qui recueille les dons de gamètes veut "humaniser" les donneurs

INVITÉE RTL - Nathalie Rives, présidente de la Fédération nationale des Centres de conservation des œufs et du sperme humains, plaide pour "la transmission de données non identifiantes".

Donner ses gamètes pour donner vie à une famille
Donner ses gamètes pour donner vie à une famille
L'organisation qui recueille les dons de gamètes veut "humaniser" les donneurs
05:43
micro generique
La rédaction de RTL

Après un débat interne, la Fédération nationale des Centres de conservation des œufs et du sperme humains (Cecos) s'est prononcée, lors des États généraux de la bioéthique, pour le recueil de diverses données non nominatives, a-t-elle expliqué.

"Il ne s'agit pas de lever l'anonymat. Il s'agit de permettre la transmission de données non identifiantes". Nathalie Rives, présidente de la Fédération nationale des Centres de conservation des œufs et du sperme humains (Cecos) a tenu a bien faire la différence sur RTL ce mercredi 18 avril. 

L'organisation qui recueille les dons de gamètes (sperme, ovules) en France défend le droit d'en savoir plus sur les donneurs, jusqu'à présent totalement anonymes. "Cela va permettre aux enfants de savoir quelles sont par exemple les motivations du donneur, ou encore de connaître ses antécédents médicaux. Ce sont des demandes qui reviennent régulièrement", précise-t-elle, avant d'ajouter que tout cela "devra être validé sur le plan juridique". 

Les donneurs ou donneuses pourront également avoir des informations sur leurs dons passés. "Ils pourront savoir combien d'enfants ont été conçus grâce à leur don", explique Nathalie Rives, qui rappelle que l'anonymat est souhaité par une majeure partie des donneurs comme des enfants ou jeunes adultes conçus grâce à des dons de gamètes. 

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/