1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Inondations : comment les élus locaux se mobilisent pour éviter les dégâts
2 min de lecture

Inondations : comment les élus locaux se mobilisent pour éviter les dégâts

INVITÉE RTL - Valérie Lacroute, députée LR de Seine-et-Marne, dit travailler "avec tous les élus du territoire" pour limiter les conséquences des inondations dans sa circonscription.

Des installations provisoires ont été installées pour faciliter la circulation des riverains.
Des installations provisoires ont été installées pour faciliter la circulation des riverains.
Crédit : Arnaud Tousch RTL
Inondations : comment les élus locaux se mobilisent pour éviter les dégâts
04:11
micro generique
La rédaction de RTL

La Seine et ses affluents sont sortis de leurs lits respectifs et provoquent une crue dont le pic devrait être atteint ce week-end des 27 et 28 janvier. En Seine-et-Marne, le Loing, affluent de la Seine, n'en fait qu'à sa tête. "Le Loing remonte un peu, on est depuis hier matin de nouveau en vigilance orange", explique sur RTL Valérie Lacroute, députée Les Républicains de Seine-et-Marne et ex-maire de Nemours.

"Il ne s'agit pas d'une situation comme celle de 2016, rassure-t-elle toutefois. Mais les fortes pluies qui ont eu lieu jeudi dans le Morvan ont de nouveau mis le Loing en vigilance orange, avec un pic qui devrait arriver en fin d'après-midi, qui pourrait se situer au niveau (...) du pic de 2013, ce qui est tout à fait classique pour un territoire comme le nôtre".


Il est récurrent, dans l'histoire météorologique, que la Seine et ses affluents sortent de leurs lits. Cela est naturel. Mais la construction d'habitations en zones inondables, elle, pose question. "On a une urbanisation qui est tout à fait modérée sur notre territoire, assure Valérie Lacroute. Après, il faut effectivement ne pas construire de façon supplémentaire. (...) Les nouvelles constructions doivent répondre aux normes, nous avons des contraintes réglementaires très strictes".

2016 reste dans les mémoires

La députée dit travailler "avec tous les élus du territoire" pour limiter les dégâts des inondations. "Nous allons mettre en place au 1er janvier 2019 un syndicat - un EPAGE - qui va regrouper 269 communes, 18 intercommunalités, affirme Valérie Lacroute. Cet EPAGE va permettre d'identifier très concrètement les travaux à faire tout le long du Loing, en amont (...)". "L'idée est d'éviter de revivre cette situation au travers de travaux que nous financerons tous ensemble", explique l'élue.

À lire aussi

L'objectif : "limiter les inondations de façon à ne pas revivre l'épisode de 2016", ancré dans tous les esprits mais qui reste un événement météorologique d'exception. "Je crois qu'il va être classé épisode semi-millénal, donc on est quand même sur une situation particulièrement exceptionnelle", rappelle une nouvelle fois Valérie Lacroute.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/