1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Incendie meurtrier à Cerbère : la piste criminelle privilégiée par des élus
1 min de lecture

Incendie meurtrier à Cerbère : la piste criminelle privilégiée par des élus

REPLAY - Des élus de la région évoquent deux départs de feu simultanés et s'interrogent sur la vitesse de propagation de l'incendie qui a coûté la vie à une femme pompier dans la région de Cerbère (Pyrénées-Orientales).

Un incendie près de Cerbère a coûté la vie à une femme pompier, le 18 septembre 2015
Un incendie près de Cerbère a coûté la vie à une femme pompier, le 18 septembre 2015
Crédit : RAYMOND ROIG / AFP
Pyrénées-Orientales : la piste criminelle privilégiée pour l'incendie qui a coûté la vie à une femme pompier
00:59
Patrick Isson & Julien Absalon & AFP

Les enquêteurs travaillent toujours sur l'incendie de forêt dans la région de Cerbère (Pyrénées-Orientales) qui a causé, vendredi 18 septembre, la mort de Patricia Filippi, une femme pompier volontaire et mère de trois enfants. La piste criminelle semble ainsi privilégiée, d'autant que deux élus du secteur, comme le maire de Cerbère, Jean-Claude Portella, évoquent deux départs de feu simultanés.

Tout repose sur un témoignage. Celui d'une femme qui a donné l'alerte. Elle a signalé un véhicule suspect à hauteur d'une aire de pique-nique. C'est là que le feu aurait démarré. Sur cette aire de repos, la cellule de recherche des causes d'incendie a procédé à un balisage très précis. La vitesse de propagation a également suscité de nombreux doutes. Deux après le départ du feu vers 21h45, 100 hectares avaient été brûlés. "Je ne vois pas comment on pourrait avoir du feu comme ça, à dix heures moins le quart, en bord de route", s'est interrogé Jean Michel Solé, le maire de la commune de Banyuls-sur-Mer.

Pour l'instant, en l'absence de découverte d'un produit favorisant le départ du feu, et sans suspect, rien ne permet selon les enquêteurs d'expliquer officiellement l'origine de cet incendie meurtrier. À la préfecture, la prudence est de rigueur. Elle a notamment dénoncé les "déclarations hâtives et intempestives" de certains élus locaux.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/