1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Impôt sur le revenu : 3 questions pour comprendre le prélèvement à la source
2 min de lecture

Impôt sur le revenu : 3 questions pour comprendre le prélèvement à la source

ÉCLAIRAGE - Reporté d'un an, le prélèvement à la source de l'impôt sur le revenu entrera en vigueur le 1er janvier 2019. Ce nouveau mode de prélèvement implique plusieurs changements, notamment dans la déclaration de vos revenus.

Une femme réglant ses impôts sur le revenu (illustration)
Une femme réglant ses impôts sur le revenu (illustration)
Crédit : PHILIPPE HUGUEN / AFP
Impôt sur le revenu : 3 questions pour comprendre le prélèvement à la source
01:08
Thibaut Deleaz & Christophe Ponzio

Annoncé depuis longtemps, souvent débattu, le prélèvement à la source sera bientôt une réalité. Les déclarations de revenus commencent à arriver dans les boîtes aux lettres et seront possibles en ligne dès le mercredi 11 avril. Avec une grosse nouveauté : à partir de 2019, les impôts sur le revenu seront prélevés directement à la source.

Cette mesure de simplification, qui devait être mise en place au 1er janvier 2018, a été repoussée d'un an par Emmanuel Macron lors de son arrivée au pouvoir. Au lieu de payer vos impôts auprès du fisc, c'est lui qui viendra se servir sur votre fiche de paie.

1. Qui est concerné ?

La quasi-totalité des contribuables soumis à l'impôt sur le revenu (42,3% des Français en 2016) sont concernés. Les traitements et salaires, les pensions et retraites, les revenus des indépendants, les revenus fonciers récurrents mais aussi les revenus de remplacement comme les allocations chômage ou de congé maternité.

Seuls les revenus des capitaux mobiliers et les plus-values immobilières représentant 2% des revenus des contribuables ne sont pas concernés. Ils sont déjà prélevés à la source.

2. Qu'est-ce que ça change ?

À écouter aussi

L'impôt sur le revenu seront désormais collectés directement sur votre fiche de paie, par votre employeur, votre caisse de retraite ou Pôle emploi. Tous les mois, une part de votre salaire sera donc amputée, et reversée directement à l'administration fiscale.

Par défaut, le taux de prélèvement ne changera pas au 1er janvier prochain. Il s'appliquera sur la base de votre dernière déclaration de revenus.

3. Comment éviter de dévoiler sa vie privée à son employeur ?

Les impôts apparaissant directement sur les fiches de paie, votre employeur aura davantage d'indications sur votre vie privée. Si par exemple, vous payez plus d'impôts par rapport à ce que vous gagnez chez lui, il saura que vous avez d'autres sources de revenus.

Si vous êtes propriétaire et que vous touchez des loyers, ou si votre conjoint ou conjointe gagne plus que vous, le taux affiché sur la fiche de paie ne correspondra en effet pas seulement à votre salaire.

Il est possible d'éviter ce désagrément. Vous pouvez choisir un taux "individualisé" : chacun fait taux à part dans le foyer, et paie ses impôts selon ses propres revenus. Vous pouvez également choisir un "taux neutre", calculé par l'administration fiscale. Ce prélèvement non-personnalisé dépendra uniquement de votre salaire, et il sera impossible pour votre employeur de déduire quoi que ce soit sur votre vie privée.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/