1 min de lecture Société

Alexandre Mars sur RTL : "Il n'y a pas d'autre choix que d'aider les autres"

INVITÉ RTL - À 43 ans, ce philanthrope investit son temps et son argent au profit de bonnes causes. Après avoir fait fortune, il a décidé de faire le lien entre les grandes fortunes et les projets sociaux via sa start-up.

Marc-Olivier Fogiel L'Entretien du jour Marc-Olivier Fogiel
>
"Il n'y a pas d'autre choix que d'aider les autres" pour Alexandre Mars Crédit Image : TIMOTHY A. CLARY / AFP | Crédit Média : Marc-Olivier Fogiel | Durée : | Date : La page de l'émission
Marc-Olivier Fogiel
Marc-Olivier Fogiel
et La rédaction numérique de RTL

La philantrophie, ça paye. Alexandre Mars publie La révolution du partage. Un livre dans lequel il raconte son parcours jusqu'à la création de sa start-up "Epic" en 2014. Une entreprise à but non-lucratif. Sur ses fonds propres, Alexandre Mars passe des accords avec des entreprises et des grandes fortunes afin qu'elles financent des actions sociales.

La philantrophie est-elle donc l'avenir de nos sociétés libérales ? "Je pense que plus la société est libérale, plus elle doit-être hyper-sociale", assure Alexandre Mars. Pour lui, il ne peut pas exister un monde qui continue à créer des richesses, s'il n'y a pas de meilleur partage. "C'est pas utopique parce qu'il y a pas d'autre choix", insiste le philanthrope. Il estime que la génération des moins de 30 ans se retrouve dans ce projet et cet état d'esprit. 

Faire le lien entre secteur économique et secteur social

En 2013, le jeune entrepreneur à succès est à la tête de dizaines de millions. "Depuis que je suis tout jeune, ma volonté est de dédier ma vie aux autres, sauf que ça m'a pris du temps d'avoir les moyens de le faire", explique le quadragénaire. "À 39 ans, j'avais réussi mon pari, mais j'ai compris que la réussite ne se mesure pas au nombre de zéros sur mon compte en banque", écrit-il dans son ouvrage. 

À lire aussi
Ludovine de la Rochère, présidente de La Manif pour tous, en septembre 2016 à côté de Paris société
Les actualités de 12h30 : la Manif Pour Tous demande à Macron de reporter le débat sur la PMA

Alexandre Mars a donc souhaité faire le lien entre le secteur économique et le secteur social pour que les "gens arrivent à donner avec la confiance". Avec sa start-up, l'entrepreneur s'assure que l'argent récolté va dans "les bonnes causes". "Il n'y a pas d'autre choix que d'aider les autres", pour Alexandre Mars.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Société Argent Entreprises
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7793741675
Alexandre Mars sur RTL : "Il n'y a pas d'autre choix que d'aider les autres"
Alexandre Mars sur RTL : "Il n'y a pas d'autre choix que d'aider les autres"
INVITÉ RTL - À 43 ans, ce philanthrope investit son temps et son argent au profit de bonnes causes. Après avoir fait fortune, il a décidé de faire le lien entre les grandes fortunes et les projets sociaux via sa start-up.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/il-n-y-a-pas-d-autre-choix-que-d-aider-les-autres-pour-alexandre-mars-7793741675
2018-06-13 21:05:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/IF84s2SiijrnBYXd6PG7VA/330v220-2/online/image/2018/0613/7793742664_alexandre-mars-a-new-york-en-2016.jpg