1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Euthanasie : "C'est un sujet de société à mettre en avant", plaide Yves Jégo
1 min de lecture

Euthanasie : "C'est un sujet de société à mettre en avant", plaide Yves Jégo

INVITÉ RTL - Le député de Seine-et-Marne fait partie des 156 signataires d'une tribune publiée dans "Le Monde", incitant à faire évoluer la législation sur la fin de vie.

Des infirmiers dans un hôpital (illustration)
Des infirmiers dans un hôpital (illustration)
Crédit : PHILIPPE HUGUEN / AFP
L'invité de RTL SOir du 28/02/2018
00:05:23
Clarisse Martin
Clarisse Martin

"Il convient de donner aux malades en fin de vie la libre disposition de leur corps", plaide un collectif de 156 députés dans les colonnes du Monde ce 28 février 2018. Ces parlementaires veulent que l'actuelle législation sur la fin de vie, encadrée par la loi Claeys-Leonetti, évolue et octroie une réelle "liberté de mourir" aux personnes en fin de vie, publie le quotidien du soir.

Parmi ces signataires, Yves Jégo, député de Seine-et-Marne et vice-président UDI de l'Assemblée nationale. Invité de RTL Soir ce mercredi 28 février, Yves Jégo juge que "c'est un sujet de société" à mettre sur le devant de la scène. L'élu compare la situation actuelle à celles de femmes qui avaient recours à des "faiseuses d'anges" avant la légalisation de l'IVG. Concernant la fin de vie, jusqu'à "4.000 décès par an sont provoqués par le médecin, dans des conditions qui ne sont pas suffisamment encadrées", assure-t-il au micro de RTL.

Et Yves Jégo s'appuie sur l'opinion des Français, majoritairement favorable à une évolution libérale de la législation actuelle. Ils seraient 89%, selon un sondage réalisé par La Croix au début du mois de janvier 2018. 

Sur les 159 signataires de la tribune publiée dans Le Monde, 122 appartiennent à La République En Marche. "Si 40% du groupe majoritaire n'arrivent pas à faire inscrire un projet de loi à l'ordre du jour, cela voudrait dire que le Parlement ne sert à rien. Qu'on ouvre ce débat et que le Parlement prenne ses responsabilités. (...) Moi, je dis à mes amis de La République En Marche, un peu de courage !" exhorte le vice-président du Palais Bourbon.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.