2 min de lecture Jeanne d'Arc

En partenariat avec VSD : La Jeanne d'Arc du XXème siècle, Yvonne Aimée de Malestroit

Pourquoi une résistante décorée par le Général de Gaulle, Mère Yvonne Aimée de Malestroit, est-elle considérée comme une nouvelle Jeanne d'Arc ? Voyante, douée du pouvoir d'ubiquité, elle fut condamnée par l'Eglise. Jacques Pradel et Didier van Cauwelaert rouvrent le dossier de ce personnage hors du commun.

Jacques Pradel et Didier Van Cauwelaert Les Aventuriers de l'Impossible Jacques Pradel & Didier Van Cauwelaert
>
Les Aventuriers de l'impossible / La Jeanne d'Arc du XXème siècle, Yvonne Aimée de Malestroit Durée : | Date : La page de l'émission
Serge Mariani
Serge Mariani

L'historien Jean-Christian Petitfils assiste les animateurs de l'émission dans la recherche d'une vérité ou tout au moins du maximum d'arguments et de faits incontestables. Il évoque notamment les recherches menées par le Père Laurentin,  ses comptes-rendus du procès de béatification de celle qui, pour l'état-civil, s'appelait Yvonne Beauvais. Il est question de nombreux témoignages, tant d'hommes et de femmes d'Eglise que de médecins.  

Une vie partagée entre mysticisme et engagement dans son siècle

Yvonne Beauvais, Mère Marie Yvonne de Malestroit
Yvonne Beauvais, Mère Marie Yvonne de Malestroit



Stygmates, bilocation, transverbération (apparition soudaine d'un coeur lumineux), de nombreux phénomènes mystiques ont jalonné la vie de celle qui devait devenir Mère Yvonne Aimée de Malestroit. Sa foi puissante, son amour de Jésus, sa quête incessante de sainteté l'ont rapidement fait connaître des plus hautes autorités religieuses. Mais celle qui écrivit, à l'âge de 9 ans et avec son sang qu'elle voulait devenir martyre et sauver beaucoup d'âmes n'a pas suscité que de la sympathie... Malgré son engagement dans la Résistance et la force de sa foi, elle finit par être vivement critiquée par ceux qui auraient dû la soutenir.

Une belle jeune femme qui veut sauver ses semblables

A 15 ans, elle veut devenir religieuse, aider les pauvres, se consacrer exclusivement à sa foi. mais elle est aussi très belle et ses parents n'ont pas les mêmes projets de vie pour elle. Son caractère très fort lui permet de se libérer de l'influence familiale. Et la Seconde Guerre mondiale va montrer que ce caractère exceptionnel n'était pas seulement tourné vers le mysticisme. Une existence et une volonté qui ont amené certains à la comparer à Jeanne d'Arc.

>

J'espère que vous n'êtes pas à Londres en même temps, en train de vous faire décorer par Churchill !

Le Général De Gaulle, décorant Mère Yvonne Aimée de Malestroit en 1945
Partager la citation

Invités : Jean-Christian Petitfils, historien, écrivain. Auteur notamment du livre « Jésus » (Fayard), Marie-France Cazeaux, qui a connu enfant Yvonne Aimée. Son père a été témoin d’une bilocation d’Yvonne Aimée de Malestroit, Patrick Mahéo, médecin, qui a coécrit avec René Laurentin plusieurs livres sur Yvonne Aimée de Malestroit. 

Les références de cette émission des Aventuriers de l'impossible
Lire la suite
Jeanne d'Arc Religions Jésus
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants