1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Des climatiseurs géants installés sous les villes pour refroidir les bâtiments publics
1 min de lecture

Des climatiseurs géants installés sous les villes pour refroidir les bâtiments publics

REPLAY - On appelle cela des "réseaux de froid". On en dénombre 17 dans les grandes villes de France. À Paris, il y en a 6 qui rafraîchissent la capitale.

Une vue aérienne de Paris (illustration)
Une vue aérienne de Paris (illustration)
Crédit : AFP / Archives, Joël Saget
Des climatiseurs géants installés sous les villes pour refroidir les bâtiments publics
00:01:56
Virginie Garin

Sous Paris, il y a 70 kilomètres de tuyaux dans lesquels circulent de l'eau froide. Ce réseau immense sert à refroidir les musées, le Louvre, les ministères et les centres commerciaux. Dans ces immeubles, pas besoin de clim' bruyante et qui gaspille de l'énergie. Ils sont tous raccordés aux six grosses centrales de froid cachées sous la capitale. Il y en a une sous le Grand Palais, et une autre vers l'Opéra.

Ce sont d'énormes machines bleues qui produisent de l'eau glacée. Pour cela, elles ont besoin d'une source permanente, d'un fleuve, en l'occurrence la Seine. Quand l'eau arrive, elle passe dans un compresseur. C'est un appareil qui lui retire ses calories, et donc qui fait baisser la température jusqu'à 5 degrés.

On fait aussi du froid avec les déchets

Ensuite, cette eau est envoyée dans les 70 kilomètres de tuyaux. Quand elle arrive dans un immeuble, au Louvre par exemple, elle circule dans le bâtiment, dans les plafonds. On envoie de l'air sur ces tuyaux froids, pour faire l'air froid si précieux en ce moment.

Un réseau de froid, ça fonctionne à l'électricité ; mais il en faut deux fois moins qu'une clim' classique individuelle ou installée pour un seul immeuble. C'est plus écologique. Tous les nouveaux quartiers construits aujourd'hui en sont équipés.

À écouter aussi

Le plus innovant est à Bordeaux. Pour alimenter une zone commerciale, celui-ci n'a pas du tout besoin d'électricité. Il fonctionne avec l'énergie créée en brûlant tous les déchets ménagers de la ville. On fait donc du froid avec les poubelles.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire