2 min de lecture Crash en Argentine

Crash d'hélicoptères en Argentine : "Ils avaient le cœur plein de bonheur", raconte Anne-Flore Marxer

La snowboardeuse, candidate de "Dropped", assure que les conditions de sécurité étaient respectées et que l'ambiance était paisible avant leur départ.

Louis Bodin, au centre, devait animer "Dropped"
Louis Bodin, au centre, devait animer "Dropped" Crédit : LAURENT VU TF1

Anne-Flore Marxer faisait partie des candidats du jeu Dropped, au cours duquel 10 personnes ont trouvé la mort dans un crash d'hélicoptères survenu lundi 9 mars. Dans un hôtel en Argentine, elle attend de pouvoir récupérer ses affaires personnelles et son passeport, sans savoir quand elle va pouvoir rejoindre la France. Peu lui importe d'être encore loin de chez elle : "Ce qui compte, c'est que l'on soit ensemble avec l'équipe, que l'on puisse discuter de ce qu'il s'est passé. Dans tout ce malheur, que l'on arrive à se remémorer les bons moments que nous avons passés". S'il est encore difficile pour elle de revenir sur le déroulé de cette tragédie, elle explique à quel point tout était sécurisé : "Juste avant le décollage, l'atmosphère était paisible, on riait avec l'équipe, ils avaient le cœur plein de bonheur et sont montés dans l'hélicoptère le sourire jusqu'aux oreilles". 

Comme en montagne, j'essaie de gérer le deuil en repensant aux beaux moments que l'on a vécus

Anne-Flore Marxer
Partager la citation

Chaque équipe montait à son tour, lors de la première étape à Ushuaïa, c'est celle d'Anne-Flore qui était partie en premier : "Cette fois-ci, peu de temps après qu'ils soient partis, on a réalisé qu'il y avait un problème. On a couru le plus rapidement possible, comprenant rapidement que nous étions impuissants face au drame". Un moment "d'horreur" sur lequel elle ne désire pas s'étendre, ne sachant pas comment on se remet de cela. Avant tout, elle pense aux proches des victimes à qui elle témoigne sa compassion et souhaite dire à quel point elle admirait ceux qui sont partis. "Leur professionnalisme, l'habitude qu'ils avaient de travailler ensemble, leur bonne humeur, ils étaient merveilleux", explique Anne-Flore encore très émue par l'expérience qu'elle vient de vivre. Habituée aux conditions extrêmes en montagne, Anne-Flore est habituée aux incidents qui arrivent à n'importe quel moment : "Comme en montagne, j'essaie de gérer le deuil en repensant aux beaux moments que l'on a vécus". 

Nous n'arrêtions pas de rigoler. Avec Camile, Florence et Jeannie, on a même fait adopter un petit chien abandonné. Avec l'équipe on riait et on dansait avec les enfants du coin.

Anne-Flore Marxer
Partager la citation

Interrogée sur sa participation à l'émission, Anne-Flore raconte qu'ils étaient tous venus pour les mêmes raisons : vivre quelque chose de beau, en profiter à 100% et relever le challenge de se débrouiller seul au milieu de paysages sauvages. Filmée lors de ses expéditions en snowboard, Anne-Flore a l'habitude d'être devant la caméra. "Il n'était pas question de se faire voir mais de documenter notre expérience de manière naturelle et amicale. On vivait tous avec les cameramen qui nous suivaient. On a appris à faire du feu, à se nourrir en milieu hostile, il n'y avait aucune rivalité. C'était l'inverse d'un jeu de télé-réalité". Une expérience de deux semaines pendant laquelle les participants n'ont plus de téléphone portable et sont coupés du monde : "Nous n'arrêtions pas de rigoler. Avec Camille, Florence et Jeannie, on a même fait adopter un petit chien abandonné. On riait, on dansait avec les enfants du coin. Nous avons eu l'occasion de parler de nos vies de sportifs, d'être intimes et de bien se connaître". Effondrée, Anne-Flore ressent plus que tout un sentiment d'injustice devant la mort des autres candidats : "C'étaient eux, cela aurait pu être nous, et il va falloir vivre avec". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Crash en Argentine Accident Télévision
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants