1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Congés payés : la limite du 31 mai pourrait être supprimée l'an prochain
2 min de lecture

Congés payés : la limite du 31 mai pourrait être supprimée l'an prochain

REPLAY / RÉACTIONS - Une proposition de loi socialiste vise à aligner le système des congés payés sur celui des RTT. Une mesure qui devrait être appréciée par les salariés.

Une plage en Corse (illustration)
Une plage en Corse (illustration)
Crédit : PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP
Congés payés : la limite du 31 mai pourrait être supprimée l'an prochain
01:40
Christophe Ponzio & Valentin Chatelier

Le système des congés payés pourrait bien évoluer l'an prochain. Une proposition de loi d'une députée socialiste sera en effet étudiée à l'automne, pour une possible application dès l'an prochain. Elle vise à aligner le système des congés payés sur celui des RTT. Alors qu'aujourd'hui les salariés cumulent des jours du 1er juin au 31 mai, ils pourraient bien le faire du 1er janvier au 31 décembre.

"La première année n'est pas évidente", résume Badra. Comme Anne-Caroline, son contrat a débuté en plein été. Les deux femmes doivent donc patienter un an entier avant de prendre des congés. "C'est un petit peu injuste quand on travaille de devoir attendre un an avant d'avoir une semaine de congés payés. Ça manque un petit peu de repos, après on se repose sur les week-ends mais c'est vrai qu'on est forcément moins efficace quand on a pris un an non-stop de travail", fait remarquer Anne-Caroline.

Une mesure qui permettrait notamment d'éviter les entreprises désertes en mai pendant que les salariés éclusent leurs vacances. Les congés payés pourraient également être utilisés dès le 1er mois de travail et même reporté sur l'année suivante pour les droits cumulés en fin de période.

Ça peut nous permettre de faire une bonne pause

Une femme

"C'est une bonne chose pour les salariés", se réjouit une travailleuse. "C'est plus simple déjà à retenir au niveau des dates et ça peut nous permettre de faire une bonne pause par exemple pendant les grandes vacances si on a commencé en avril. D'avoir deux semaines quand on change de travail ça peut être plutôt pas mal", résume une autre.

"Le temps que toute la logistique suive, se mette en place, la transition est complexe

Une DRH
À lire aussi

Tandis que ce système est déjà présent dans plusieurs grandes entreprises, il semble bien apprécié mais difficile à gérer. "Le temps que toute la logistique suive, se mette en place, la transition est complexe", estime une DRH.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/