1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Christophe Brusset : "J'ai vu des choses pas très nettes"
2 min de lecture

Christophe Brusset : "J'ai vu des choses pas très nettes"

REPLAY - Christophe Brusset, après 20 ans de carrière dans le secteur, publie un livre choc intitulé "Vous êtes fous d'avaler ça, un industriel de l'agro-alimentaire dénonce".

Nicolas Mahut et Pierre-Hugues Herbert : "Stan Wawrinka nous a offert une bouteille de Champagne"
07:12
Christophe Brusset : "J'ai vu des choses pas très nettes"
04:32

Christophe Brusset a travaillé pendant 20 ans dans l'agro-alimentaire en tant qu'acheteur, après une formation d'ingénieur en agro-alimentaire. Il a décidé de briser le silence car il s'est posé beaucoup de questions dans sa carrière. Il publie "Vous êtes fous d'avaler ça, un industriel de l'agro-alimentaire dénonce". "J'ai vu des choses pas très nettes et j'avais envie d'en parler depuis très longtemps" explique l'ex-industriel.

 Ce qui lui a donné envie de prendre la parole c'est l'affaire des lasagnes de cheval. Le livre est rempli d'histoires assez écœurantes comme les cèpes, les escargots, la moutarde qui proviennent en fait de Chine et qui sont seulement transformés en France. Le consommateur ne fait pas la différence entre l'origine et la transformation. Les industriels maintiennent le consommateur dans l'ignorance. Des appellations comme moutarde de Dijon ou cèpes de Bordeaux font référence soit à l'espèce soit à la recette mais pas à la provenance. 

L'idéal est d'ajouter un maximum d'eau dans le produit

Christophe Brusset, ex-industriel dans l'agro-alimentaire

Selon une étude d'UFC-Que choisir, 30% des pots de miel en rayon sont frauduleux par exemple et contiennent du sucre. Pour Christophe Brusset, ces fraudes ont d'abord pour but de baisser les coûts, de baisser les prix. Et pour cela, l'idéal est d'ajouter un maximum d'eau dans le produit. Dans son livre il fait aussi référence à des graines de piments séchées qui proviennent d'Inde et qui contiennent des poils et des excréments de rats. Pour les commercialiser on les broie et on les mélange à des piments propres. Ce genre de marchandises difficiles à nettoyer, l'industriel ne va pas mettre une croix dessus. Les services sanitaires sont complètement débordés, il y a beaucoup de produits à contrôler. Et certains produits ne les intéressent pas, comme le miel par exemple. On préfère avoir du miel pas cher pour le consommateur et augmenter ainsi son pouvoir d'achat. 

Les conseils de Christophe Brusset

Éviter certaines origines comme les produits chinois. La difficulté est de les repérer car l'origine chinoise n'est que rarement mentionnée. Souvent l'emballage mentionne uniquement "hors UE". Les grandes marques peuvent être une plus grande garantie de qualité et de provenance par rapport aux produits premier prix. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/