1 min de lecture Énergie

Centrales survolées par des drones : Greenpeace craint "un accident nucléaire"

JOURNAL INATTENDU - Yannick Rousselet, en charge des questions nucléaires au sein de Greenpeace, dénonce la passivité du gouvernement après le survol de nombreux sites nucléaires en France.

Ophelie Meunier Le Journal Inattendu Ophélie Meunier iTunes RSS
>
Un cadre de Greenpeace s'insurge après le nouveau survol de centrales nucléaires en France par des drones Crédit Image : JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP Archives | Crédit Média : Marie Drucker | Durée : | Date : La page de l'émission
Raphaël Bosse-Platière
Raphaël Bosse-Platière
et Christophe Ponzio

"Cinq centrales, c'est une démonstration de force", estime sur RTL Yannick Rousselet, au lendemain du survol de nouveaux sites nucléaires en France par des drones. 

C'est très inquiétant parce que la démonstration est faite avec certitude

Yannick Rousselet (Greenpeace)
Partager la citation

"C'est très inquiétant parce que la démonstration est faite avec certitude, puisque c'est une série, que les autorités savent que cette menace est là", croit savoir celui qui est en charge de la question du nucléaire au sein de l'association de défense de l'environnement. 

Greenpeace nie toute implication

Et selon lui, "le gouvernement nous ont montré qu'il n'est pas capable de réagir". "On a entendu les déclarations de Bernard Cezeneuve, qui nous dit qu'il y avait des systèmes de neutralisations" sur les sites survolés. Or "tout le monde sait qu'il n'y en a pas, assure-t-il. Pour preuve : "Aucun de ces drones n'a été arrêtés, ni aucun de ses pilotes."

On ignore totalement ce que cela peut être

Yannick Rousselet (Greenpeace)
Partager la citation

Greenpeace a nié à plusieurs reprises être l'auteur de ces infractions, condamnées à 1 an de prison et 75.000 euros d'amende. "On ignore totalement ce que cela peut être, explique Yannick Rousselet. "On ne peut plus penser à des personnes qui voudraient simplement faire des images", poursuit le militant écologiste. Et de s'alarmer : "Ils peuvent atteindre directement les piscines d'entreposage de nos combustibles irradiés, et provoquer un accident nucléaire grave."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Énergie Nucléaire Environnement
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants