1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Attentats à Paris : "Rien ne laissait présager le terrorisme d'Abdelhamid Abaaoud", estime son ancien avocat
1 min de lecture

Attentats à Paris : "Rien ne laissait présager le terrorisme d'Abdelhamid Abaaoud", estime son ancien avocat

DOCUMENT RTL - Me Alexandre Chateau, avocat au barreau de Bruxelles, s'exprime pour la première fois sur le cerveau présumé des attentats de Paris, qu'il a défendu à cinq reprises devant la justice belge dans des affaires de petite délinquance.

Abdelhamid Abaaoud : les échecs de sa traque par les services secrets
Abdelhamid Abaaoud : les échecs de sa traque par les services secrets
Crédit : AFP PHOTO / HO / DABIQ
L'avocat d'Abdelhamid Abaaoud s'exprime pour la première fois
00:57
Thomas Prouteau

Il s'exprime pour la première fois. Me Alexandre Chateau, avocat au barreau de Bruxelles, connait bien Abdehamid Abaaoud. Il a défendu le natif de Molenbeek a cinq reprises, de 2006 à 2013, devant la justice belge dans des affaires de petite délinquance : vols, bagarres, coups et blessures. Et le portrait que fait l'ancien conseil du cerveau des attaques de Paris offre un contraste stupéfiant avec le terroriste international aujourd'hui décédé. "C'était de la délinquance de quartier, explique l'avocat, il n'y avait aucun prémisse de fait de terrorisme". 

La rédaction vous recommande

En 2011, Abaaoud est condamné à 18 mois de prison pour vol avec violence. Il passe quelques mois derrière les barreaux. Mais selon l'avocat "ce n'est pas là qu'à eu lieu sa radicalisation". D'ailleurs  Me Chateau n'a pas perçu de radicalisation à proprement parler. "Je me suis aperçu qu'il fréquentait des gens assez religieux mais il le présentait comme quelque chose de bon pour lui, pour sortir de la délinquance".

En novembre 2013, alors qu'une nouvelle convocation devant la justice est programmée pour une bagarre, Abdelhamid Abaaoud ne se présente pas. Et pour cause, il vient de rejoindre l'Etat islamique en Syrie. "Je n'ai plus au de nouvelles depuis ce moment là. Après j'ai appris les faits qui lui étaient reprochés, les exactions mais il ne m'a jamais recontacté". À l'annonce de sa mort cet après-midi, l'avocat a commenté très sobrement : "C'est regrettable, tout cela est regrettable".

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/