1 min de lecture Attentat à Nice

Attentat à Nice : SAIP, l'application d'alerte aux attentats lancée par le gouvernement, n'a pas fonctionné

Les responsables du prestataire qui gèrent l'application ont été reçus à 15 heures au ministère de l'Intérieur pour s'expliquer.

L'application SAIP sur smartphone (illustration)
L'application SAIP sur smartphone (illustration) Crédit : DAMIEN MEYER / AFP
104761573555224952563
Clémence Bauduin
Journaliste

"Abritez-vous", "ne vous exposez pas". Il est 1h34, jeudi 15 juillet, lorsque l'application SAIP envoie son alerte. Lancée pour l'Euro 2016 de football (10 juin-10 juillet), cette application "alerte attentat", baptisée "Système d'alerte et d'information des populations", a pour objectif de "prévenir dans les 15 minutes" les populations "en cas de suspicion d'attentat ou d'événement exceptionnel" relatif à une "crise majeure". Mais l'application s'est déclenchée plus de deux heures après l'attaque perpétrée sur la Promenade des Anglais, à Nice.

Une fois déclenchée, la notification faisait état d'"une "intervention en cours des forces de l'ordre et de secours suite à un attentat" sur la promenade des Anglais à Nice, selon les informations de l'AFP. Quelques heures plus tôt, un homme s'est élancé dans la foule au volant d'un camion. Il a fauché des centaines de personnes. 84 d'entre elles sont décédées, une cinquantaine d'autres sont hospitalisées en état d'urgence absolue.

Le ministère de l'Intérieur a convoqué, ce 15 juillet à 15 heures, dans ses locaux, les responsables du prestataire qui a mis au point l’application, d'après les informations relayées par le journaliste de Télérama Olivier Tesquet. Les responsables de l'application devront justifier du manque de réactivité de l'application qui, faute d'instantanéité, s'est avérée strictement inutile.

À lire aussi
Le camion avec lequel Mohamed Lahouaiej-Bouhlel a tué 86 personnes le soir du 14 juillet 2016 à Nice Attentat à Nice
Attentat de Nice : la famille d'une victime accuse la mairie de "faute"
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Attentat à Nice Application Terrorisme
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7784112680
Attentat à Nice : SAIP, l'application d'alerte aux attentats lancée par le gouvernement, n'a pas fonctionné
Attentat à Nice : SAIP, l'application d'alerte aux attentats lancée par le gouvernement, n'a pas fonctionné
Les responsables du prestataire qui gèrent l'application ont été reçus à 15 heures au ministère de l'Intérieur pour s'expliquer.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/attentat-a-nice-saip-l-application-d-alerte-aux-attentats-lancee-par-le-gouvernement-n-a-pas-fonctionne-7784112680
2016-07-15 17:05:51
https://cdn-media.rtl.fr/cache/Id1ZplRsFJdygrv87sFfwA/330v220-2/online/image/2016/0715/7784112767_pour-sa-premiere-utilisation-l-application-a-mis-beaucoup-trop-de-temps-a-se-declencher.jpg