1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Affaire Barbarin : "Chacun jette son fagot dans le bûcher médiatique", constate Éric Zemmour
1 min de lecture

Affaire Barbarin : "Chacun jette son fagot dans le bûcher médiatique", constate Éric Zemmour

REPLAY / BILLET - Le scandale autour du primat des Gaules, accusé d’avoir couvert un prêtre coupable d’attouchements sexuels sur de jeunes garçons, prend de l’ampleur.

Eric Zemmour
Eric Zemmour
Crédit : RTL
Affaire Barbarin : "Chacun jette son fagot dans le bûcher médiatique", constate Éric Zemmour
00:03:16
Affaire Barbarin : "Chacun jette son fagot dans le bûcher médiatique", constate Éric Zemmour
00:03:26
Éric Zemmour & Loïc Farge

Le cardinal Philippe Barbarin nie "avec force" avoir couvert "le moindre acte de pédophilie" dans son diocèse de Lyon. Manuel Valls l'a appelé à "prendre ses responsabilités", mardi 15 mars. "Il ne manquait plus que lui. Il ne pouvait pas rater ça. Une petite phrase comme il en a le secret. Calibrée pour les reprises médiatiques", lâche Éric Zemmour en évoquant le Premier ministre. Aux yeux du journaliste, "Manuel Valls a pour règle éthique de ne jamais frapper le premier. C’est le petit garçon dans la cour de récréation qui donne le dernier coup de pied à un homme à terre, après que ses grands frères l’ont battu et abattu. On appelle cela le coup de pied de l’âne".

"Il n’y a pas de fumée sans feu, et le feu prend bien", poursuit Éric Zemmour, qui poursuit : "Le bûcher médiatique a été dressé à la hâte, et chacun y jette son fagot". Il cible ceux qui, "confondant perversion et frustration, incriminent le célibat des prêtres. Comme s'il n’y avait pas de pédophiles mariés, comme si les prêtres étaient les seuls coupables".

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire