1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Accumulation : sommes-nous devenus esclaves de nos objets ?
1 min de lecture

Accumulation : sommes-nous devenus esclaves de nos objets ?

Plus d'un Français sur deux reconnaît qu'il possède trop d'objets. Jeter ou ne pas jeter, là est la question dans On est fait pour s’entendre !

Accumulation : sommes-nous devenus esclaves de nos objets ?
Accumulation : sommes-nous devenus esclaves de nos objets ?
Accumulation : Sommes-nous devenus esclaves de nos objets ?
37:06
Lyana Alameddine

Bibelots (souvenirs de voyages qui deviennent des nids à poussière), petits bidules (élastiques, stylos, ruban...), jouets, cahiers d'école, vieux chargeurs, magazines, vêtements informes, échantillons de produits de beauté... : on se dit que ça peut toujours servir et on finit par entasser un tas d'objets dans nos tiroirs, placards et armoires. Plus de trois Français sur quatre reconnaissent garder des objets qu'ils ne comptent plus utiliser. Pourquoi accumulons-nous tant de choses ? Comment expliquer la difficulté à s'en séparer ? De quelle façon réussir à s’en délester ?

Invitées

- Laurence Einfalt, psychologue, fondatrice de Jara, première agence de coaching en organisation personnelle, auteure de Se simplifier la vie et Le grand livre pour s'organiser (Editions Eyrolles)
- Guillemette Faure, journaliste chroniqueuse à M, le magazine du Monde, auteure de Ça peut toujours servir (Editions stock)

Se simplifier la vie
Se simplifier la vie
Crédit :
Le grand livre pour s'organiser
Le grand livre pour s'organiser
Crédit :
Ca peut toujours servir
Ca peut toujours servir
Crédit :

Vous souhaitez témoigner ?

Vous pouvez nous envoyer un mail à l'adresse onestfaitpoursentendre@rtl.fr (ou ici).

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/