1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. À Pékin, on paie son ticket de métro avec des bouteilles en plastique
1 min de lecture

À Pékin, on paie son ticket de métro avec des bouteilles en plastique

REPLAY - Recycler ses bouteilles vides en plastique pour se déplacer en métro ? C'est le choix qu'a fait la capitale chinoise.

Les Pékinois peuvent recycler leurs bouteilles en plastique pour économiser sur le prix d'un ticket de métro
Les Pékinois peuvent recycler leurs bouteilles en plastique pour économiser sur le prix d'un ticket de métro
Crédit : DR
À Pékin, on paie son ticket de métro avec des bouteilles en plastique
01:41
Virginie Garin

À l'entrée du métro de Pékin, il y a un distributeur très spécial. À l'intérieur, il y a un trou. Vous y mettez vos bouteilles vides en plastique, et vous êtes crédité sur votre carte de transport d'un certain nombre de points, avec lesquels vous obtenez des voyages gratuits.

Pour un ticket plein tarif, il faut mettre vingt bouteilles. Fort du succès, l'entreprise qui a a mis au point ces machines compte en installer 3.000 dans Pékin, également dans les centres commerciaux. Là, les clients qui rapporteront des bouteilles pourront gagner des bons d'achat.
En France, on a déjà ce genre d'appareil. Une PME, Canibal, les commercialise. On en trouve dans certaines stations-service sur les autoroutes. Quand on apporte ses emballages à recycler, on gagne même des bons cadeaux ou un café.

Une petite révolution

Ce distributeur du métro de Pékin sait reconnaître une vraie bouteille. Si c'est un intrus, il le rejette. Ensuite, il compacte le plastique qui peut alors être recyclé.

À la maison, les Chinois, en revanche, ne pratiquent pas encore comme chez nous le tri sélectif, avec plusieurs poubelles, même si ça commence dans quelques quartiers résidentiels de Pékin.

À lire aussi

Ils ont atteint un tel niveau de pollution avec de vrais risques pour leur santé, qu'ils se disent qu'il faut faire quelque chose.

Ils réfléchissent eux-aussi aux petits gestes du quotidien. Si l'idée de recycler une bouteille peut nous sembler, à nous Français, tout à fait naturel, ça les étonne. C'est pour ça que cette machine du métro de Pékin est considérée ici comme une petite révolution. 

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/