3 min de lecture Attentats à Paris

13 novembre : comment s'est organisée la réouverture du Bataclan

ÉCLAIRAGE - La salle de spectacle dans laquelle les terroristes de l'État islamique ont abattu 90 personnes le 13 novembre 2015, accueille Sting pour sa réouverture.

3 minutes pour comprendre - 3 minutes pour comprendre La rédaction de RTL iTunes RSS
>
13 novembre : comment s'est organisée la réouverture du Bataclan Crédit Image : MARTIN BUREAU / AFP | Crédit Média : Sophie Aurenche, Nicolas Burnens | Durée : | Date : La page de l'émission
Sophie Aurenche et Nicolas Burnens

Un an après l'attentat perpétré au Bataclan qui a coûté la vie à 90 personnes, la salle de spectacle rouvre ses portes avec Sting ce samedi 12 novembre. Passé le choc, il est devenu évident pour tout le monde que le Bataclan devait rouvrir. Après, tout dépendait de la durée des travaux, qui n'ont bien sûr pas commencé tout de suite après les attentats, mais en mars. 25 entreprises sont intervenues, soit une centaine de personnes au total : le chantier était estimé à plusieurs millions d'euros.

Une course contre la montre s'est alors engagée. Les directeurs du Bataclan avaient en ligne de mire la date du 13 novembre 2016. La commission de sécurité est passée le 3 novembre : tout est donc prêt à temps. La salle a été refaite à l'identique. C'était la volonté des propriétaires, le groupe Lagardère, et de Jérôme Langlet, le directeur.

"C'est le même Bataclan, mais nous avons tout changé. Parce que l'on veut qu'il ne reste rien de cette nuit d'horreur absolue (mais aussi) garder l'âme et l'histoire du Bataclan. Notre idée, c'est de rendre la salle aux artistes et au public." Le hall est plus lumineux, mais la fosse, la scène et le balcon ont été rénovés à l'identique. La sécurité a été renforcée : plus de caméras de vidéosurveillance, mais aucun détail ne filtre évidemment.

Des artistes difficiles à convaincre

Convaincre les artistes a été un travail long et compliqué. Être le premier artiste à refouler la scène du Bataclan n'est pas facile à assumer. Les directeurs reconnaissent qu'ils ont eu du mal pour la première date. Pete Doherty, programmé le 16 novembre, était prévu depuis longtemps, mais ils voulaient absolument ouvrir le Bataclan avant le 13. Le 10, le 11, ou le 12. Leur idée : une soirée autour de Matthieu Chédid avec d'autres artistes : impossible à monter. ils ont ensuite contacté The Cure, Metallica, d'autres grands groupes et finalement c'est Sting qui a donné son accord le 4 novembre dernier. Il y a tout juste une semaine.

À lire aussi
La salle de concert du Bataclan avait été touchée lors des attentats de Paris, le 13 novembre 2015. Attentats à Paris
Procès de Reda Hame : le jihadiste avait annoncé une attaque terroriste sur le sol français

Dans la salle ce samedi, il y aura 1.500 personnes. 1.000 places ont été vendues sur internet en moins d'une heure le 8 novembre. Les autres places sont réservées aux journalistes, aux officiels, aux victimes et à leurs familles, celles qui le souhaitent en tous cas car toutes n'ont pas eu envie. C'est le cas d'Arnaud : ce rescapé du Bataclan se sent pour le moment incapable de revenir pour un concert. En revanche, il est retourné au Bataclan juste à la fin des travaux. Une journée avait été organisée avec les associations de victimes.

Ça m'a permis de vérifier qu'il y avait un impact de balle pas très loin de ma femme au niveau de la porte d'assaut

Arnaud, rescapé du Bataclan
Partager la citation

"Ça m'a permis de passer le cap. Ça a tourné une page. Ça m'a permis de vérifier qu'il y avait un impact de balle pas très loin de ma femme au niveau de la porte d'assaut. J'ai pu me 'reposter' à l'endroit où j'ai passé deux heures et demies. J'avais des trous, notamment sur les trente dernières secondes. J'avais besoin de me refaire une chronologie", explique ce rescapé.

Les recettes de ce soir seront reversées intégralement aux deux associations de victimes Life for Paris et 13 novembre, Fraternité et vérité. Aucune image de la salle refaite n'a été diffusée, les propriétaires attendent ce soir. Ils veulent que l'on revoit le Bataclan qui chante, qui danse, qui rit et pas un Bataclan vide. Même si personne ne va oublier le carnage. Le 13 novembre, la salle sera fermée. Ensuite, une vingtaine de concerts sont programmés pour le moment, plusieurs sont déjà complets.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Attentats à Paris Bataclan Arts et spectacles
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants