1 min de lecture Entreprises

La Maison de la literie se lance dans la location de matelas

Le consommateur pourra désormais signer un contrat de six ans mensualisé au terme duquel il pourra acquérir, ou non, le matelas.

Economie - Le Mag de l'Éco Jean-Baptiste Giraud iTunes RSS
>
La Maison de la literie se lance dans la location de matelas Crédit Image : Rachel Murray / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP | Crédit Média : Christophe Pacaud,Agnès Bonfillon | Durée : | Date : La page de l'émission
Christophe Pacaud
Christophe Pacaud et Agnès Bonfillon

La Maison de la literie va se lancer dans la location avec option d'achat pour les matelas. Si ce type de vente est très connu dans le secteur automobile, c'est une grande première dans le secteur de la literie. Le principe est simple. Vous choisissez le matelas que vous désirez, signez un contrat de six ans et payez des mensualités. Vous disposez alors d'une garantie satisfait ou remboursé d'une durée de 120 jours. C'est donc au bout de six ans que vous déciderez, ou non, de garder le bien. 

L'offre est valable pour tous les matelas. L'idée est en effet de rendre accessible le haut de gamme à tout le monde. La Maison de la literie s'engage même à payer les intérêts des loyers. Tout le monde ne peut pas se payer un matelas qui dépasse parfois les 2.000 euros. Pourtant, un bon matelas est essentiel. Reste à savoir si les concurrents vont suivre et si les sites internet vont se lancer dans la location longue durée de matelas.

Hopps Group, champion de la publicité adressée

Si Hopps Group est peu connu des profanes, les entreprises dans lesquelles la firme a investi ont pignon sur rue. Le groupe a par exemple acheté et regroupé Colis Privé et Abrexo pour en faire un des leaders français de la distribution et de la publicité adressée. "On distribue 25 millions de boîtes aux lettres toutes les semaines et 9 milliards de documents par ans", se félicite Guillaume Salabert, cofondateur de Hopps Groupe.

Vous ne désirez pas de publicités intempestives ? Rien de plus simple. "Vous avez la possibilité de mettre sur votre boîte aux lettres ce que l'on appelle 'no publicité' et dans ces cas-là vous n'êtes pas diffusés", confie l'entrepreneur.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Entreprises Location Économie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants