1 min de lecture Front national

Bordeaux : manifestation FN contre la future grande mosquée

A Bordeaux, la construction d'une mosquée, sans minaret et dont l'ouverture est prévue pour 2015-2016, s'est heurtée à l'opposition de l'extrême droite locale.

Jacques Colombier, candidat FN à la mairie de Bordeaux, le 8 février, à Bordeaux.
Jacques Colombier, candidat FN à la mairie de Bordeaux, le 8 février, à Bordeaux. Crédit : AFP PHOTO / JEAN-PIERRE MULLER
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Environ 200 personnes ont manifesté samedi 8 février à Bordeaux à l'appel du Front National pour protester contre le projet de construction de la future grande mosquée de la ville.
 
Les manifestants, brandissant des drapeaux bleu-blanc-rouge, se sont rassemblés sur la rive droite de la Garonne, dans le quartier de la Bastide, où doit être construit l'édifice religieux, vaste centre cultuel et culturel polyvalent d'une capacité de 1.000 à 1.500 places. L'ouverture de la mosquée, qui ne possédera pas de minaret, est prévue à l'échéance 2015-2016.

"Non à l'islamisation de Bordeaux", pouvait-on lire sur une banderole déroulée en tête du cortège, qui a défilé sur quelques centaines de mètres jusqu'au site où sera construite la mosquée. "Juppé-Feltesse : respectez la laïcité", proclamait une autre banderole, en référence au maire UMP de Bordeaux, Alain Juppé, et au président de la Communauté urbaine de Bordeaux (CUB), le socialiste Vincent Feltesse, tous deux candidats aux municipales.

Le FN crie à une "islamisation de Bordeaux"

"Nous ne sommes plus là dans un lieu de prière, mais dans un véritable quartier islamique, un centre démesuré", a accusé auprès le secrétaire du Front national en Gironde, Jacques Colombier, également candidat à la mairie de Bordeaux. "Il y a là une volonté de propagation de l'islam dans les terres bordelaises". 

Parallèlement, une contre-manifestation, organisée à l'appel de syndicats, associations anti-racistes et partis de gauche, également sur la rive droite, a réuni plus de 150 personnes, selon la police. Une soixantaine de personnes se sont également retrouvées dans le centre-ville de Bordeaux pour protester contre la présence dans la ville de l'essayiste d'extrême droite Alain Soral, venu présenter son dernier livre.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Front national Front national Info
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants