Lyon : Tolisso, l'homme à tout faire de l'OL de Génésio

PORTRAIT - Le milieu de 22 ans est en train de s'imposer comme un des hommes forts de l'Olympique lyonnais.

Corentin Tolisso sous les couleurs de l'OL le 21 septembre 2016
Crédit : Laurent Cipriani/AP/SIPA
Corentin Tolisso sous les couleurs de l'OL le 21 septembre 2016

Deux buts dont un superbe en lucarne, une interview perturbée à la mi-temps par un Geoffrey Jourdren excédé puis les critiques du président de Montpellier Laurent Nicollin : Corentin Tolisso n'est pas passé inaperçu lors de la 6e journée de Ligue 1. Ces derniers mois, les projecteurs sont plus souvent braqués sur Alexandre Lacazette et Nabil Fekir, autres talents issus de la formation lyonnaise. À 22 ans, "Coco" est pourtant en train de s'affirmer comme l'un des éléments indispensables de l'OL.

Comment allait faire l'OL pour bien négocier son premier match de Ligue des champions face au Dinamo Zagreb sans ses deux pépites offensives, blessées, le 14 septembre dernier ? En se mettant dans le bon sens dès la 13e minute grâce à Tolisso, ensuite passeur décisif sur le but du 3-0. Qui pour prendre le brassard de capitaine en l'absence de Maxime Gonalons, suspendu pour quatre rencontres ? Pour animer le jeu offensif ? Prendre l'avantage face à Montpellier et enfoncer le clou ? Tolisso, Tolisso, Tolisso.

Lancé par Rémi Garde en 2013

Né à Tarare, petite commune du Rhône située à environ 50 km à l'ouest de Lyon, le 3 août 1994, le joueur d'1,81 m débarque au centre de formation des Gones en 2007, à l'âge de 13 ans. Une blessure à un genou va perturber son ascension, presque y mettre fin. Mais six ans plus tard, le 10 août 2013, il dispute ses premières minutes avec l'équipe première.

Rémi Garde l'incorpore en douceur. La première titularisation arrive le 12 décembre, en Europa League. Pour le premier but, il faudra attendre mars 2014. De la tête, dans les arrêts de jeu, il offre la victoire (2-1) face à Bordeaux. Son temps de jeu augmente encore, au poste de latéral droit. La saison suivante sera celle de la confirmation, au milieu cette fois, avec 43 matches disputés tout ou partie (7 buts, 3 passes décisives), dont les 38 de Ligue 1. Ce sera encore un de plus en 2015-2016.

Parallèlement, Corentin Tolisso intègre l'équipe de France des moins de 19 ans, puis celle des moins de 20 ans et enfin les Espoirs en septembre 2013. Pilier de l'équipe de Pierre Mankowski, il vient d'inscrire les deux buts de la victoire face à l'Islande en match de qualification pour l'Euro 2017. Avec le brassard de capitaine sur le bras, comme face à Montpellier et à Marseille trois jours plus tôt. Lacazette (25 ans) et Fekir (25), eux, sont déjà à l'étage au dessus. Didier Deschamps livre sa prochaine liste le jeudi 29 septembre. À défaut d'y figurer, le nom de Tolisso pourrait bien être évoqué.

La rédaction vous recommande
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

article
7784952034
Lyon : Tolisso, l'homme à tout faire de l'OL de Génésio
Lyon : Tolisso, l'homme à tout faire de l'OL de Génésio
PORTRAIT - Le milieu de 22 ans est en train de s'imposer comme un des hommes forts de l'Olympique lyonnais.
http://www.rtl.fr/sport/football/lyon-tolisso-l-homme-a-tout-faire-de-l-ol-de-genesio-7784952034
2016-09-22 12:37:00
http://media.rtl.fr/cache/6IFpQ82NyoNN0j0CQJLl9g/330v220-2/online/image/2016/0922/7784953267_corentin-tolisso-sous-les-couleurs-de-l-ol-le-21-septembre-2016.jpg