4 min de lecture Euro 2016

Euro 2016 : Kanté, Payet et Gignac ont marqué des points, casse-tête à venir pour Deschamps

Didier Deschamps n'aura pas la tâche facile le 12 mai prochain au moment de donner les noms de sa première liste élargie pour l'Euro.

Kingsley Coman, Dimitri Payet et André-Pierre Gignac lors de la victoire des Bleus face à la Russie (4-2), le 29 mars 2016
Kingsley Coman, Dimitri Payet et André-Pierre Gignac lors de la victoire des Bleus face à la Russie (4-2), le 29 mars 2016 Crédit : AFP
JulienQuelen1989
Julien Quelen
Journaliste RTL

"La réussite de vos joueurs offensifs vous donne-t-elle plus de certitudes ou plus d'interrogations ?" Mardi soir, Didier Deschamps, qui a vu en la question un sens caché - et donc une allusion directe à Karim Benzema - a largement botté en touche. "C'est une question déguisée ? Il faut tomber le masque, a d'abord répondu le sélectionneur avant de répondre : "Je juge ceux qui étaient là et ce qu’ils ont fait", puis de se déclarer satisfait des prestations d'Olivier Giroud et d'André-Pierre Gignac, respectivement buteurs contre les Pays-Bas et la Russie.

Mais la question aurait pu être interprétée autrement, ou du moins étendue aux autres postes que celui d'attaquant de pointe. Car "ceux qui étaient là", durant ce dernier rassemblement avant la grande aventure, ont dans l'ensemble très largement convaincu. De quoi donner du fil à retordre au patron des Bleus, qui comme il se plait à le dire depuis des semaines, se retrouvera dans les prochains jours face à des choix difficiles. Le 12 mai prochain, Didier Deschamps devra donner une liste élargie (qui peut aller jusqu'à 30 noms) avant de la réduire à 23 pour la date butoir du 30 mai. 

Au milieu, les dès sont (presque) jetés, en défense aussi

Sauf accident de dernière minute, Lassana Diarra, auteur d'un match époustouflant face à la Russie, Paul Pogba et Blaise Matuidi figureront parmi les premiers noms couchés dans la liste de Didier Deschamps. Il devrait également s'agir du milieu de terrain de l'équipe type pensée par le sélectionneur, qui pourrait néanmoins avoir un léger doute dans les semaines à venir. N'Golo Kanté, buteur pour sa première titularisation en Bleu mardi soir au Stade de France, pourrait semer le trouble dans l'ordre des choses. Même s'il semble plus probable qu'il endosse le rôle de joker.

À lire aussi
Pascal Praud Euro 2016
Euro 2016 : "Voilà un train qui est arrivé en avance", se félicite Pascal Praud
N'Golo Kanté a fait forte impression pour sa première titularisation en Bleu
N'Golo Kanté a fait forte impression pour sa première titularisation en Bleu Crédit : AFP

"Il a fait de très bonnes choses, en tenant compte que ce n’est que le début car c’est le premier match qu’il débute. Il est dans la continuité de ce qu’il fait avec son club", faisait ainsi remarquer Didier Deschamps en conférence de presse. Après une intégration au groupe réussie, des séances d'entraînement convaincantes et un premier but en point d'orgue de son premier rassemblementle milieu de Leicester a validé une place à l'Euro qui devrait être encore renforcée par un probable titre de champion d'Angleterre. Derrière ces quatre évidences, Yohan Cabaye et Moussa Sissoko, présents dans toutes les listes depuis la Coupe du monde 2014, devraient compléter l'entrejeu. Morgan Schneiderlin, lui, semble bien être le grand perdant dans ce secteur de jeu. 

Si la défense des Bleus pose question après avoir encaissé quatre buts en deux matches, notamment sur coups de pied arrêtés, les noms qui la composent ne devraient plus bouger. Raphaël Varane, Laurent Koscielny et Mamadou Sakho constitueront la base de la défense centrale tandis que Patrice Evra, doublé de Lucas Digne à gauche puis Bacary Sagna et Christophe Jallet à droite, tous convaincants lors des deux matches amicaux, devraient être du voyage. Seule incertitude, le poste de quatrième défenseur central après la blessure (ménisque) de Jérémy Mathieu, décidément peu en veine avec l'équipe de France. 

Karim Benzema, l'inconnue d'une équation compliquée

C'est dans le secteur offensif, à tous les postes de l'attaque, que Didier Deschamps risque de se poser le plus de questions. Les deux matches amicaux ont mis en lumière deux évidences : Antoine Griezmann s'affirme réellement comme le nouveau leader des Bleus et Dimitri Payet, à ce niveau, est bien incontournable. "En maintenant ce niveau-là et ce qu'il a fait, la question de le prendre ou non à l’Euro ne se pose plus", affirmait le sélectionneur dans Téléfoot dimanche dernier, avant que le meneur de jeu n'inscrive un superbe coup franc face à la Russie... 

Buteur également mardi soir, Kinglsey Coman a lui aussi marqué des pointsAnthony Martial, un des seuls Bleu très peu en vue sur la pelouse de Saint-Denis, conserve toujours une longueur d'avance sur Hatem Ben Arfa, qui au même titre que Mathieu Valbuena ou Nabil Fekir, devra réaliser une fin de saison tonitruante en Ligue 1 s'il souhaite réintégrer la sélection pour l'Euro. Si un poste reste en balance sur les ailes, il s'agit bien de celui-là, à moins que le sélectionneur décide d'en prendre deux, en choisissant de n'emmener que 3 défenseurs centraux, comme cela a récemment été évoqué. 

La plus grande incertitude concerne évidemment le retour en sélection ou non de Karim Benzema. "Parlez des joueurs qui ont été là. Pour le reste on verra plus tard", a simplement asséné Didier Deschamps à l'évocation du Madrilène en conférence de presse. Le sujet prendra pourtant encore plus d'ampleur jusqu'au 15 avril, date à laquelle une décision sera prise par Noël Le Graët. Parti du postulat que le joueur du Real Madrid sera présent s'il se trouve de nouveau sélectionnable, Didier Deschamps devra donc trancher entre Olivier Giroud et André-Pierre Gignac...

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Euro 2016 Équipe de France de football Didier Deschamps
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7782602550
Euro 2016 : Kanté, Payet et Gignac ont marqué des points, casse-tête à venir pour Deschamps
Euro 2016 : Kanté, Payet et Gignac ont marqué des points, casse-tête à venir pour Deschamps
Didier Deschamps n'aura pas la tâche facile le 12 mai prochain au moment de donner les noms de sa première liste élargie pour l'Euro.
http://www.rtl.fr/sport/football/euro-2016-kante-payet-gignac-deschamps-benzema-valbuena-7782602550
2016-03-30 10:49:00
http://media.rtl.fr/cache/1k_XzR0J4TM02_XgLGFMPA/330v220-2/online/image/2016/0330/7782604261_kingsley-coman-dimitri-payet-et-andre-pierre-gignac-lors-de-la-victoire-des-bleus-face-a-la-russie-4-2-le-29-mars-2016.jpg